Glyphosate : ces Toulousains ont tous des traces de l'herbicide dans leurs urines

 |   |  1009  mots
Tous les participants de la campagne de prélèvements ont des résidus de glyphosate dans leurs urines.
Tous les participants de la campagne de prélèvements ont des résidus de glyphosate dans leurs urines. (Crédits : Rémi Benoit)
Ils habitent loin des champs, mangent bio et pourtant, leurs analyses urinaires montrent des résidus de glyphosate, l'herbicide décrié commercialisé par Monsanto. Ces habitants de la région toulousaine ont participé à une campagne initiée par les Faucheurs volontaires de l'Ariège, étendue désormais sur le territoire national. Elle est accompagnée de dépôts de plainte, mais aussi d'une enquête sociologique. Reportage.

Il est à peine 6 heures ce matin de décembre et déjà plusieurs dizaines de lève-tôt se pressent dans un hangar du quartier des Arènes à Toulouse pour participer à la campagne de prélèvements urinaires organisée par les Faucheurs volontaires. Fabien Nodin, 34 ans, habite juste à côté. "Je viens par curiosité personnelle et pour participer à un mouvement collectif", explique-t-il autour d'un café. Citoyen engagé dans associations soucieuses de la transition énergétique, comme Alternatiba ou ANV COP21, ce Toulousain réfléchit aussi soigneusement à ce qu'il met dans son assiette. "J'achète des produits bio au supermarché et des aliments du marché. Les seuls exceptions c'est quand je mange à l'extérieur, au restaurant", avance-t-il.

campagne glyphosate

Fabien Nodin, 34 ans, vit aux Arènes à Toulouse (Crédits : Rémi Benoit).

Et pourtant, comme les 47 autres volontaires qui ont participé à la campagne toulousaine du 21 décembre, ses analyses urinaires montrent des traces de l'herbicide décrié de Monsanto, le glyphosate. Sur l'ensemble de l'échantillon, les taux varient entre 0,43 et 3,19 ng/ml (avec une moyenne de 1,113 ng/ml). Même s'il n'existe à ce jour aucun seuil limite dans les urines, les...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 25/01/2019 à 22:27 :
@Glypho31

Informez vous plutôt sur la BIO:
https://www.researchgate.net/publication/313610052_Bio_fausse_promesses_et_vrai_marketing_Gil_Riviere-Wekstein

Merci d'avance
a écrit le 25/01/2019 à 20:55 :
Avant de crier au scandale prenez le temps de vous informer:

https://www.pseudo-sciences.org/spip.php?article3111

La bise a Elise
Réponse de le 03/02/2019 à 15:02 :
Une émission qui est la Honte de nos chaines d'info publiques, et qui doit être arrêtée.. Elise, cherche un job à Closer ou un tabloïd anglais!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :