Formation : Bizness veut "utiliser le meilleur de l’humain et du digital"

 |   |  1195  mots
Bizness réfléchit à la manière dont elle veut passer un cap dans son développement.
Bizness réfléchit à la manière dont elle veut passer un cap dans son développement. (Crédits : Rémi Benoit)
Elle veut dépoussiérer la formation grâce à des produits innovants comme un simulateur d'entretien d'embauche numérique ou encore une tablette de matching pour faciliter la rencontre entre étudiants en recherche d'un apprentissage et des entreprises. La société toulousaine Bizness, au chiffre d'affaires en forte croissance cherche désormais à passer un cap dans son développement. Entretien avec Nicolas Rivière, directeur général du groupe Bizness.

La Tribune : Les métiers de demain ne seront pas ceux d'aujourd'hui, alors comment un acteur de la formation comme Bizness se place par rapport à ces changements à venir ?

Nicolas Rivière : C'est réjouissant. Quand on dit que 70 à 80% des métiers de 2030 n'existent pas encore aujourd'hui, cela veut dire qu'il y une vraie problématique en France actuellement d'employabilité et la formation professionnelle est l'un des moyens pour y répondre. Par exemple, on travaille déjà avec des clients banquiers qui sont durement impactés par la transformation digitale dans leur métier de conseiller de clientèle. C'est un métier qui a fortement évolué depuis cinq ans et on se pose même la question de savoir s'il existera encore dans cinq ans. Mais aujourd'hui déjà, nous sommes obligés d'accompagner les nouvelles compétences que ces personnes doivent développer pour être en capacité d'être à l'aise dans leur métier, développer leur employabilité et donc la compétitivité de notre client. Pour 2030, cela sera pareil, c'est une formidable opportunité pour nous de nous réinventer.

Lire aussi : Les banques toulousaines en souffrance

Les modules d'apprentissage en ligne sont de plus en plus...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :