ATR a enregistré 113 commandes fermes en 2017

 |   |  285  mots
ATR n'avait enregistré que 36 commandes fermes en 2016.
ATR n'avait enregistré que 36 commandes fermes en 2016. (Crédits : ATR)
Basé à Blagnac, l'avionneur a reçu un total de 113 commandes fermes sur l'année 2017. ATR, qui est aussi le premier constructeur mondial de turbopropulseurs, enregistre un chiffre d'affaires de 1,8 milliard de dollars sur l'année passée.

"Notre outil industriel nous permet de livrer autour de 80 avions par an. Il nous faut donc vendre au moins 80 appareils". Voici l'objectif fixé par le président exécutif d'ATR, Christian Scherer, dans une interview accordée à La Tribune Toulouse en mai dernier.

Objectif atteint pour l'avionneur régional ATR. En 2017, ce dernier a enregistré 113 commandes fermes, "assorties de 40 options", comme le révèle un communiqué de l'entreprise parût lundi 22 janvier.

Ainsi sur le podium des commandes reçues par le premier constructeur mondial de turbopropulseurs, la compagnie IndiGo (Inde) arrive en tête avec sa commande de 50 ATR 72-600, suivie par FedEx (USA) et ses 30 ATR 72-600F. Le podium est complété par Iran Air (Iran) et sa commande de 20 avions (ATR 72-600).

Par ailleurs, l'entreprise vient d'annoncer sa première commande pour l'année 2018 : la vente de 15 ATR-600 au transporteur Silver Airways, basé en Floride.

Un chiffre d'affaires stabilisé

Ce carnet de commandes représente pas moins de trois années de production et se présente comme une véritable performance pour un avionneur qui n'avait enregistré que 36 commandes fermes en 2016.

Ce rebond d'activité permet à l'entreprise de réaliser un chiffre d'affaires de 1,8 milliard de dollars sur l'année qui vient de s'achever. "L'un de ses meilleurs résultats financiers en 35 ans d'existence" précise le communiqué. C'est un chiffre d'affaires similaire à celui de 2016, après avoir atteint la barre des deux milliards de dollars en 2015.

Fondé en 1981, ATR est le leader mondial du marché des avions régionaux de moins de 90 places. Depuis sa création, l'entreprise a vendu près de 1 700 appareils, qui équipent les flottes d'environ 200 compagnies aériennes réparties dans près de 100 pays.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :