Autopartage : avec Yea, Citiz Toulouse veut doubler son nombre d'usagers

 |   |  793  mots
20 nouveaux véhicules sont mis à diposition par Citiz Toulouse ( ex Mobilib)
20 nouveaux véhicules sont mis à diposition par Citiz Toulouse ( ex Mobilib) (Crédits : Rémi Benoit)
L'opérateur d'autopartage Citiz Toulouse va lancer Yea, un nouveau service destiné à accroître son nombre d'abonnés dans la Ville rose. Mises à disposition dans le centre-ville, 20 voitures pourront être utilisées sans réservation et sans limite de temps pour quelques euros de l'heure. Présentation.

"Prenez-moi quand vous voulez, laissez-moi où vous voulez." Sur son coffre rouge, l'une des vingt Smart Yea bientôt en circulation à Toulouse affiche ses intentions. Mis à disposition par l'opérateur d'autopartage Citiz Toulouse à partir de samedi 14 mai, ces véhicules pourront être utilisés sans réservation par les abonnés.

Concrètement, un usager consulte l'application Citiz Toulouse ou le site internet pour localiser la Yea disponible la plus proche. Avec son badge, son téléphone portable ou sa carte Tisséo, il déverrouille le véhicule et récupère la clef laissée dans l'habitacle. Après un état des lieux pour vérifier que la voiture n'est pas abîmée, il met le contact et le tour est joué.

Quelques heures ou quelques jours. À Toulouse ou pour une escapade de plusieurs centaines de kilomètres. Libre à chaque usager d'utiliser le véhicule partagé comme bon lui semble. À la différence des 42 autres voitures de Citiz Toulouse, nul besoin de restituer les Yea dans une station attitrée. À la fin de son utilisation, l'usager n'a qu'à trouver une place de stationnement publique dans le périmètre du centre-ville de Toulouse et d'y laisser le véhicule. Le prix du parcmètre est inclus...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :