L'aéroport de Toulouse va doubler sa surface dédiée aux commerces

 |   |  519  mots
La mise en service du projet est prévue pour fin 2018.
La mise en service du projet est prévue pour fin 2018. (Crédits : ATB)
Les dirigeants de l'aéroport de Toulouse-Blagnac ont présenté ce mercredi 13 janvier les contours de leur projet d'extension de 30 millions d'euros. D'ici à 2018, le hall D de la plateforme sera agrandi pour accueillir une surface commerciale de 5 200 m2. Une jetée sera construite pour permettre l'embarquement direct des passagers des compagnies low cost. Le groupe NH Hotel a également été choisi pour construire un hôtel 4 étoiles au cœur de l'aérogare qui espère accueillir 12 millions de passagers par an d'ici à 2030.

C'est un projet estimé à 30 millions d'euros. Les dirigeants de l'aéroport de Toulouse-Blagnac (ATB) ont dévoilé ce mercredi 13 janvier la deuxième version de leur projet d'extension de la plateforme aéroportuaire. La première version, présentée en janvier 2015 (qui prévoyait une extension de 5 000 m2 entre les halls A et B) avait dû être stoppée devant la réticence du nouvel actionnaire chinois, Casil Europe.

12 millions de passagers d'ici à 2030

L'aéroport Toulouse-Blagnac, qui a accueilli 7,6 millions de passagers en 2015, espère atteindre les 12 millions d'ici à 2030 et 18 millions de passagers en 2046. Pour faire face à cette explosion du trafic, le président du directoire Jean-Michel Vernhes a annoncé vouloir "doubler la surface commerciale de l'aéroport".

"Les parkings représentent un très bon ratio de rendement. Ils ont rapporté 26 millions d'euros en 2015. En revanche, les ressources commerciales sont plus faibles, de l'ordre de 13 millions d'euros. En doublant la capacité commerciale à hauteur de 5 200 m2, l'objectif est également de multiplier par deux le chiffre d'affaires", a-t-il détaillé.

Pour la présidente du conseil de surveillance, Anne-Marie Idrac, "il s'agit d'une mise à niveau de la capacité commerciale d'ATB vis-à-vis de la concurrence. Une telle surface commerciale est devenue un standard dans les autres aéroports à l'étranger, mais aussi en France".

extension aeroport

5 200 m2 seront dédiés aux commerces (Crédits : ATB).

Le projet prévoit également une réorganisation totale du parcours du passager. Actuellement, avant de pénétrer en zone d'embarquement, le voyageur passe aux postes d'inspection filtrage installés dans les halls B et D. D'ici à fin 2018, l'aéroport prévoit l'extension et le réaménagement du hall D avec la création d'un seul poste d'inspection filtrage donnant accès aux commerces et aux salles d'embarquement. Des bornes automatiques permettront d'enregistrer soi-même ses bagages. Cette première partie des travaux représente 20 millions d'euros d'investissements.

Ensuite, une jetée de 2 500 m2 sera construite dans le prolongement de cinq portes d'embarquement (budget de 10 millions d'euros). Objectif : permettre aux passagers des compagnies low cost d'accéder directement au tarmac sans avoir besoin d'emprunter un bus.

extension aeroport

Un seul poste d'inspection filtrage sera implanté au hall D (Crédits : ATB).

Un hôtel de 148 chambres et 1 000 m2 de salles de réunion

Le dernier projet prévoit la construction d'un hôtel 4 étoiles directement relié à l'aérogare (20 millions d'euros d'investissements). C'est le groupe NH Hotel, qui compte des capitaux chinois, qui a été sélectionné au terme de l'appel d'offres. Il va construire un établissement comportant 148 chambres, 1 000 m2 de salles de réunion, un restaurant, un espace fitness et un sauna. La mise en œuvre de l'hôtel est annoncée pour le printemps 2018.

Les résultats de l'aéroport en 2015

L'aéroport de Toulouse-Blagnac a annoncé un chiffre d'affaires de 123 millions d'euros en 2015 (+ 2 %) et un résultat avant impôts (EBITDA) constant de 41 millions d'euros. Les recettes se répartissent entre la redevance aéroportuaire (42,5 millions d'euros), les activités en dehors de l'aéroport, comme les parkings (31 millions d'euros), et la taxe aéroportuaire pour les mesures de sécurité (29,5 millions d'euros).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 14/01/2016 à 17:40 :
Un article de la dépêche du midi d'aujourd'hui annonce la prévision de 12 millions de passagers pour 2018 et non 2030. . . ?
Réponse de le 15/01/2016 à 10:02 :
Bonjour,

L'aéroport de Toulouse veut être en capacité avec les travaux d'accueillir 12 millions de passagers dès 2018 mais les dirigeants estiment que cette fréquentation ne sera atteinte que d'ici 2030 et 18 millions de passagers en 2046. Sachant que l'aéroport table sur 2 à 4% de croissance de la fréquentation par an, gagner 4 millions de passagers en 2 ans paraît impossible.
Cordialement,
a écrit le 14/01/2016 à 14:41 :
Les casques anti-bruit seront ils distribués gratuitement à tous les toulousains et habitants des villages environnants ?
Réponse de le 14/01/2016 à 16:54 :
une nouvelle fois, dès qu'un projet est en vue, il y a de suite ceux qui le conteste sans penser à l'énorme potentiel de création d'emploi et opportunité pour les entreprises locales qui seront associées à cette extention.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :