Fusion des régions, une opportunité pour les cabinets de conseil ?

 |   |  730  mots
Un appel d'offres a été lancé en Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées pour une mission de conseil dans le cadre de la fusion.
Un appel d'offres a été lancé en Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées pour une mission de conseil dans le cadre de la fusion. (Crédits : Rémi Benoit)
Élargissement des compétences et des responsabilités, fusion des administrations... À quelques mois du grand chamboulement territorial, les conseils régionaux se sont lancés dans une redéfinition en profondeur et pourraient faire appel aux services des cabinets de conseils pour les épauler. Une belle opportunité qui pourrait fournir, selon certains, du "chiffre d'affaires pour 10 ans" à ces spécialistes.

"La fusion des régions crée un marché pour les cabinets de conseil", confirme Nathalie Van Vliet, associée à EY (ex-Ernst and Young) secteur public, l'un des quatre plus importants cabinets d'audit au monde avec Deloitte, KPMG et PricewaterhouseCoopers.

"Tout projet de transformation majeure nécessite un accompagnement, que ce soit au plan technique (aide à la décision, expertise) ou capacitaire (apport de ressources), pour se donner les moyens de maîtriser les risques liés au projet. Ceux-ci sont en effet multiples et générateurs de surcoûts, de perte temporaire ou plus durable de qualité de service, de choix ou orientations pouvant obérer l'avenir", explique-t-elle.

Quelles missions ?

S'il s'avère nécessaire, le recours au conseil devrait se faire "avec raison et modération", selon Nathalie Van Vliet. Les "contraintes budgétaires pesant sur les collectivités", les échanges de bonnes pratiques entre les administrations régionales, notamment via l'ARF, et les compétences internes en organisation et gestion de projet dont se dotent les Régions depuis quelques années, "peuvent limiter le recours au conseil extérieur", explique l'associée chez EY.

Les collectivités pourraient...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :