"On peut et on doit être ambitieux pour l'Oncopole"

S'il n'a pas encore les moyens de rivaliser avec ses homologues américains, l'Oncopole de Toulouse est devenu un site de santé important en quelques mois. "Nous sommes installés depuis fin 2014 et il y a déjà eu 70 000 consultations. Nous en aurons près de 100 000 à l'année", estime Jean-Jacques Fournié. Pour le codirecteur de la fondation Toulouse Cancer Santé, l'Oncopole peut, dans 5 ans, "ambitionner une place de leader dans le paysage européen actuel".
Jean-Jacques Fournié, codirecteur de la fondation Toulouse Cancer Santé
Jean-Jacques Fournié, codirecteur de la fondation Toulouse Cancer Santé (Crédits : Rémi Benoit)

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.