Airbus : la nouvelle chaîne d'assemblage américaine va créer de l'emploi en Europe

 |   |  470  mots
Vue générale de la nouvelle usine Airbus à Mobile
Vue générale de la nouvelle usine Airbus à Mobile (Crédits : Airbus)
Ce soir à 17h (10h heure locale), les cadres d'Airbus inaugureront la nouvelle usine d'assemblage à Mobile (Alabama) pour la famille A320. C'est la première usine implantée par Airbus sur le sol américain, autrement dit, sur les terres de son concurrent historique, Boeing. L'avionneur assure que cette FAL Outre-Atlantique créera des emplois indirects en Europe.

Une cérémonie comme Airbus sait les organiser : ce soir, le président d'Airbus Group Tom Enders sera à Mobile, en Alabama, pour inaugurer en grande pompe la nouvelle chaîne d'assemblage de la famille A320, la première sur le sol américain. Fabrice Brégier, PDG d'Airbus, sera de la fête, aux côtés de Barry Eccleston, Allan McArtor et Ulrich Weber, respectivement président d'Airbus Americas, directeur d'Airbus Americas, et directeur de la FAL. Le gouverneur de l'État de l'Alabama et des membres du Congrès américain seront présents pour saluer cet investissement de 600 millions de dollars sur leurs terres (plus d'un millier d'emplois créés d'ici à 4 ans).

Le show (discours, vidéos...) se déroulera devant le premier avion en cours d'assemblage dans cette usine, à destination de la compagnie Jet Blue.

FAL mobile alabama

En 2012, Fabrice Brégier a annoncé la création de la FAL de Mobile

Les USA : "le plus grand marché au monde"

La FAL de Mobile est le 4e site d'assemblage Airbus après ceux de Toulouse, Hambourg et Tianjin.

"Notre objectif est de nous rapprocher des marchés à forte demande et de prendre des parts de marché, étendre notre présence mondiale. Les USA sont et restent le plus grand marché pour l'aviation au monde. Nous estimons la demande à 4 700 avions de la famille A320 aux US sur les 20 ans à venir", affirme la direction d'Airbus.

Une stratégie qui semble déjà payer puisque le carnet de commandes d'Airbus aux USA était de l'ordre de 19 % en 2012, avant l'annonce de l'ouverture d'une usine d'assemblage pour la famille A320 à Mobile. Il est passé à 40 % (en 3 ans) avant même l'inauguration de cette usine. "Et nous visons 50 % dans les prochaines années", complète l'avionneur.

En 2018, quelque 40 à 50 monocouloirs Airbus seront livrés par an depuis ce site de Mobile et la première livraison interviendra au printemps 2016.

Conséquences pour l'Europe ?

"Un emploi à Mobile, c'est 4 emplois pour Airbus en Europe, et plus encore dans la supply chain (pour la fabrication en Europe des pièces et tronçons d'avions qui sont ensuite acheminés à Mobile)", indique Airbus.

Sachant que l'usine de Mobile doit employer 1 000 salariés d'ici à quatre ans, 4000 emplois pourraient donc être créés dans la supply chain européenne d'Airbus d'ici à 2019.

À noter que cette chaîne d'assemblage doit contribuer à la montée en cadences de la production de l'A320 pour atteindre 50 avions par mois en 2016.

Si Airbus confirme sa volonté de produire jusqu'à 60 avions par mois dans les années à venir, une nouvelle chaîne d'assemblage sera construite. La CGT Airbus de Toulouse souhaite qu'elle s'installe à Toulouse, c'est pourtant Hambourg qui devrait accueillir cette installation.

Pour rappel, l'assemblage des A320 en 2017est prévu comme suit :

-       17 avions à Toulouse

-       25 avions à Hambourg

-       4 avions à Tianjin, Chine (1 FAL)

-       4 avions à Mobile, USA (1 FAL)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 14/09/2015 à 19:33 :
@BONSOIR : va créer des emplois : OUI MAIS PAS EN FRANCE !!!!! ou si peu §

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :