ATR entre sur le marché japonais grâce à Amakusa Airlines

La compagnie régionale japonaise Amakusa Airlines a pris livraison, à Toulouse, d'un ATR 42-600 de 48 places. Cet appareil, acheté auprès de Nordic Aviation Capital, sera le premier de ce type en service au Japon.
(Crédits : ATR)

Les ATR voleront désormais au-dessus de l'archipel japonais. Avec l'achat d'un ATR 42-600 par la compagnie nippone Amakusa Airlines, l'avionneur franco-italien, filiale à 50-50 d'Airbus Group et Finmeccanica, fait son entrée sur le marché japonais. Cet avion de 48 places a été acheté auprès de Nordic Aviation Capital, plus gros loueur de turbopropulseurs du secteur.

Pour la compagnie, qui assure des liaisons régulières entre l'archipel Amakusa et les villes de Kumamoto, Fukuoka, Osaka notamment, cet ATR 42-600 va remplacer un appareil plus petit utilisé actuellement. "Nous sommes honorés de mettre en service l'ATR sur le marché japonais, et d'offrir à nos passagers un appareil qui jouit d'une excellente réputation en matière de confort, de fiabilité et de souplesse opérationnelle", a réagi Takashi Yoshimura, président d'Amakusa Airlines.

"Des opportunités commerciales exceptionnelles"

De son côté, ATR se réjouit, par l'intermédiaire de son président exécutif Patrick de Castelbajac, "de faire [son] entrée sur un marché aussi important, l'un des rares en Asie où les ATR n'étaient pas encore exploités."

"Le Japon, marché où évolue une centaine d'appareils régionaux (parmi lesquels une cinquantaine de turbopropulseurs vieillissants), nous offre des opportunités commerciales exceptionnelles. Ce sont ces dernières qui, associées à notre volonté de nous rapprocher au maximum de nos nouveaux opérateurs locaux, ont présidé à l'ouverture récente d'un bureau ATR à Tokyo", précise Patrick de Castelbajac.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.