Taxis vs "UberPop" : "95 % des taxis n'ont pas fait grève", pointe Uber France

 |   |  418  mots
Près de 3 000 taxis ont manifesté en France ce jeudi 25 juin, dont 200 à Toulouse ( ici devant l'aéroport de Toulouse-Blagnac).
Près de 3 000 taxis ont manifesté en France ce jeudi 25 juin, dont 200 à Toulouse ( ici devant l'aéroport de Toulouse-Blagnac). (Crédits : Rémi Benoit)
Alors qu'environ 3 000 taxis se sont mobilisés en France ce jeudi 25 juin, avec parfois des débordements de violences, Alexandre Molla, directeur général expansion France Uber, condamne le mouvement de grève et conteste l'accusation de "concurrence déloyale" formulée par les taxis.

"C'est une mobilisation limitée à des individus violents." Sans surprise, Alexandre Molla, le directeur général expansion France Uber, condamne le mouvement de grève des taxis qui a dégénéré ce jeudi 25 juin.

"On a à peine 3 000 taxis mobilisés sur les 60 000, donc 95 % ne font pas grève, minimise-t-il. Je suis choqué par le comportement de ces gens qui ternissent l'image de leur profession et qui s'en prennent à des clients, à des conducteurs Uber Pop et à des VTC."

Face aux critiques, la ligne de défense du patron de Uber France ne change pas d'un iota. "Uber est une alternative. Nous n'allons pas remplacer les taxis. Nous amenons de nouveaux clients qui ne prenaient pas le taxi avant. Nous sommes une opportunité de développer le secteur et de le faire évoluer. La concurrence est saine."

Les conducteurs d'UberPop sont-ils insuffisamment formés, comme l'assurent les conducteurs de taxis ?

"Il y a une sélection stricte des conducteurs et des tests de sélection, rétorque Alexandre Molla. Ils doivent avoir une assurance et être auto-entrepreneurs (obligatoire à partir de 7 500 euros de courses par an, NDLR) et payer des charges. Qui plus est, Uber a une assurance qui prend en charge tous les transports en sus de celles des conducteurs."

Taxis

Questions de droit

Pour autant, le gouvernement a jugé illégale l'application UberPop et plusieurs préfectures (Gironde, Bas-Rhin, Nord, Bouches-du-Rhône, Loire-Atlantique, Rhône) l'ont interdite. Ce jeudi, Bernard Cazeneuve, le ministre de l'Intérieur, a réclamé un arrêté d'interdiction pour la ville de Paris.

"Les sorties régulières du ministère de l'Intérieur mettent de l'huile sur le feu, regrette Alexandre Molla. Ces arrêtés sont basés sur la loi Thévenoud (selon laquelle il est interdit de proposer une prestation de transport routier à titre onéreux si l'on n'est pas enregistré comme chauffeur de taxi ou VTC, NDLR), qui est une loi fragile. Nous avons déposé quatre questions prioritaires de constitutionnalité." Uber juge en effet que ces points vont à l'encontre du droit français. Le Conseil constitutionnel devra trancher prochainement.

Enfin, Alexandre Molla rappelle que le tribunal de Lille a jugé, le 30 avril dernier, "qu'il n'y avait pas lieu de parler de concurrence déloyale et que Uber n'avait pas d'impact négatif".

Quant à l'accusation de pratique illégale de taxi concernant les conducteurs d'UberPop, il conclut : "Le 11 juin dernier, le premier conducteur jugé pour pratique illégale de taxi a été relaxé. Cela va faire jurisprudence."

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 26/06/2015 à 19:59 :
Et les chauffeurs de VTC ont ils un casier vierge comme cela est exigé pour les chauffeurs de taxis ? leur véhicule est il obligé de passer au contrôle technique tous les ans commej les taxis ? et qu'elle est ce contenu de formation dont parle le patron d'UBER, est il aussi contraignant que la formation pour les taxis...?
a écrit le 26/06/2015 à 11:12 :
j'ai simplement remarqué une seule chose hier dans les différentes émissions sur le sujet....... ni les taxis, ni les vtc n'on réellement parlé de chiffres d'affaires et de revenus..... grande opacité sur le sujet

et si las chauffeurs Uber sont en auto enttreprises, soit ils trichent tous.... soit il ne leur reste pas grand chose pour vivre à la fin du mois..... une fois déduits les charges forfaitaire de 25% sur le CA, l'amortissement du véhicule, l'assurance et l'entretien et... le carburant

ou bien ils condonent chiffre d'affaires et revenus..... et la, c'est grave......
a écrit le 26/06/2015 à 7:44 :
Que les taxis défendent leur position, on le comprend. Par contre qu'ils se montrent violent vis à vis des conducteurs Uber et envers les clients de ceux-ci ne va pas améliorer leur image. Personnellement, prendre le taxi si c'est pour me prendre des coups au moindre différent non merci. Déjà qu'ils balancent la valise sur le trottoir quand la destination ne leur convient pas ! Oui cela m'est arrivé en RP.
a écrit le 26/06/2015 à 7:18 :
Il est désolant de voir les pouvoirs publics céder aux casseurs ( taxis ou pas) et notre Président à fait des déclarations bien imprudentes
Réponse de le 26/06/2015 à 11:48 :
Ohhhhhhhhhhhhhh que oui!!!!!!!!!!!! et c'est tres grave.
a écrit le 25/06/2015 à 23:11 :
Comme toujours nous sommes en retard d une guerre, dans moins de 10 ans il n y aura plus de chauffeur dans les véhicules...
Réponse de le 26/06/2015 à 11:08 :
dans une génération, peut être, et encore........il y a le fantasme et la réalité......et moi, je n'ai pas envie de vivre dans une société déshumaniséee....... qui ne profietra qu'à quelques uns..... les autres étant en zone survie permanente.......

je n'achète pas chez amazonne, ne fréquente pas les drive...... et très peu les grandes surfaces alimentaires etc........mais je dois être une espèce en voie de disparition!!!!!!!!!!!!
a écrit le 25/06/2015 à 21:00 :
J'ai pouffé de rire en voyant la photo de cet article : "UBERPOP = travail dissimulé, ils perçoivent des Assedics et ne payent pas d'impôts".......La bonne blague ! Quand on sait le faible montant que les artisans taxi déclarent chaque année ! Alors non seulement ils déclarent que le tiers de leur revenu réel mais en plus ils se permettent de faire la moral ! y'a pas de doute ce sont bien des taxis !
Réponse de le 26/06/2015 à 11:53 :
Merci "reac"
La encore, on voit bien à qui on a à faire.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :