Lotoquine, leader français du matériel de loto, en pleine croissance à Figeac

 |   |  327  mots
La société Lotoquine fabrique 60 % des produits qu'elle commercialise, les autres étant des articles de négoce
La société Lotoquine fabrique 60 % des produits qu'elle commercialise, les autres étant des articles de négoce (Crédits : DR)
Beaucoup l’ignorent sans doute, mais le leader français du matériel et des accessoires de loto est basé à Figeac. Et la société Lotoquine se développe : elle vient d’investir 1 M€ dans un nouveau site de production de 1 500 m2. Décryptage de sa stratégie.

Le premier fabricant français de matériel et accessoires de loto compte trente salariés et enregistre un chiffre d'affaires de 2,5 M€, en croissance annuelle de 8 à 10 %. Une belle performance pour la société Lotoquine, implantée à Figeac depuis trente ans, qui évolue désormais dans de nouveaux locaux flambants neufs. L'entreprise a en effet pris ses quartiers fin 2014 dans un site de 1 500 m2, au coeur du parc d'activités Quercypôle. Un investissement de plus d'1 M€, abondé par des subventions du Conseil régional de Midi-Pyrénées, du Conseil général du Lot et du Grand Figeac à hauteur de 200 000 euros, auquel vient s'ajouter une enveloppe de 150 000 euros en matériel.

Pour Éric Jacquart, l'ancien commissaire-priseur toulousain qui a repris la société il y a quatre ans, l'enjeu est de taille : "Nous avons réuni l'ensemble de notre activité sur un seul site, en internalisant notre stockage. Nous gagnons ainsi en linéarité."

Le bâtiment, imaginé en forme de navire, comme un "symbole de liberté", sera officiellement inauguré le 20 mars.

Diversifier ses marchés

Un véritable atout pour l'entreprise, qui souhaite diversifier encore davantage ses marchés. "Notre cœur de métier reste la fabrication d'accessoires de loto (bouliers, grilles, pions...), précise Éric Jacquart. Nous comptons environ 600 références de produits. Cela représente environ 65 % de notre chiffre d'affaires. Et nous travaillons pour différents types de clients : des associations qui organisent des lotos de façon ponctuelle ou plus régulière, des animateurs de salles de loto, mais aussi des distributeurs. Nos produits sont commercialisés dans plus de 120 magasins en France".  Par ailleurs, depuis  2011, avec sa marque BaltHasard, la société propose des solutions d'animation par le jeu, notamment en direction des agences de communication.

"Aujourd'hui, nous préparons des opérations de croissance externe", annonce Éric Jacquart.

Objectif : équilibrer les différentes activités de la société, afin "d'éviter la dépendance".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :