Concours La Tribune Jeune Entrepreneur : qui va monter à Paris pour la finale ?

 |   |  715  mots
15 jeunes entrepreneurs étaient sont en lice pour le prix, 6 ont été selectionnés
15 jeunes entrepreneurs étaient sont en lice pour le prix, 6 ont été selectionnés (Crédits : DR)
La sélection des lauréats Centre-Sud du concours La Tribune Jeune Entrepreneur s’est déroulée lundi 2 février à Toulouse. Les 6 candidats choisis se retrouveront à Paris le 24 mars 2015 pour "pitcher" leur projet devant un jury national, avant la grande soirée de "finale" le 13 avril au Grand Rex. En attendant, découvrez les lauréats régionaux !

Catégorie Green Business :

Aymeric Barthes, Naïo Technologies

Spécialisée dans les technologies agricoles, la société toulousaine va commercialiser de nouveaux robots maraîchers cette année. Cosi, un motoculteur électrique dédiés aux surfaces plus réduites, va ainsi compléter la gamme avec le tracteur électrique Oz. En 2015 toujours, un prototype destiné à la culture des vignes sortira. "Il sera commercialisé en 2016 ou en 2017", affirme Aymeric Barthes, directeur général de la société. Cette année, Naïo Technologies prévoit également une levée de fonds de plus de 2 millions d'euros, avec la plateforme de crowdfunding Wiseed pour partenaire, entre autres.

Autre candidat : Pierre Oswald, Citizen Farm

Catégorie Industrie :

Caroline Cochet, CD Fruits

La société CD Fruits est spécialisée dans la fabrication et la commercialisation de
feuilles de fruits et légumes sous la marque Folion à destination des professionnels des
métiers de bouche (traiteurs, restaurateurs, pâtissiers, glaciers, barmen). Ces produits sont issus de purées de fruits ou de légumes combinées à des opérations de séchage
respectueuses des qualités des matières premières utilisées. C'est un produit innovant qui a déjà été reconnu plusieurs fois par la profession agroalimentaire.

Autre candidat : Laurent Marmié, Leclora

Catégorie Numérique :

Alexis Laporte, Unitag

Alexis Laporte est le président de la start-up toulousaine Unitag, plateforme de marketing mobile dont la mission est de permettre aux professionnels de mener eux-mêmes leur opération de communication mobile (QR code, sites mobiles, etc.) à moindre coût. Ce mois-ci, Nexity, Generali, Sephora, la Chambre des Artisans de France, Gedimat et la Caisse d'Épargne ont fait confiance à ce moteur. Les projets d'Alexis Laporte : continuer à exploiter la base de 15 000 clients et se déployer à l'étranger, notamment en Angleterre, en Espagne et aux USA.

Autre candidate : Camille Agar, Chapoleone

Catégorie Services :

Arthur Arlet, Duck Me

L'idée de Duck Me prend forme en mars 2011, lorsque Arthur Arlet, diplômé en hôtellerie et restauration, est employé chez KFC à Paris, une chaîne de restauration rapide américaine. Il se demande alors pourquoi la France, pays de la gastronomie, n'a pas sa propre chaîne de fast-food. Qu'à cela ne tienne, il apprend les méthodes de préparation et de management dans les cuisines où il travaille. Il n'a alors plus qu'une idée en tête, offrir une alternative dans le monde du fast-food, en créant un concept de restauration où l'on mange vite mais bien : le "fast-good". L'équipe de Duck Me prévoit l'ouverture d'un deuxième restaurant dans l'hypercentre de Toulouse à partir de cet été, puis d'un troisième dans un centre commercial en périphérie de la ville.

Autres candidats : Jean-Nicolas Le Gregam, MyPiscine.com et Théo Van Appelghem, L'Épicurieux

Catégorie Social Business :

Stéphane Millet, Guide Like You

Faire aussi bien qu'AirBnB ou BlablaCar, c'est l'objectif fixé par deux Toulousains pour leur start-up de smart-tourisme : Guide Like You. C'est en 2012 que Brice Martinou et Stéphane Millet, 23 ans, ont imaginé un site de rencontres collaboratif qui met en relation les habitants d'une ville (les SmartGuides) et les SmartTouristes. L'objectif ? Voyager différemment en faisant des économies. Activée en août 2014 à Paris et Toulouse, la plateforme vient de conquérir Londres et Bruxelles, deux mois seulement après son lancement. Les deux jeunes diplômés espèrent s'implanter dans une dizaine de grandes villes européennes d'ici la fin de l'année, dont Amsterdam, Copenhague, Berlin, Rome, Madrid, Barcelone et Lisbonne.

Autre candidate : Rana Badarani, Com Un Rêve

Catégorie Start

Romain Duflot, Moto Display

Fixer un GPS traditionnel sur le guidon d'une moto ou d'un scooter nuit gravement à la sécurité des motards. Le système de projection tête-haute Moto Display que propose Romain Duflot est à la fois pratique et sécuritaire car il permet au motard de ne plus quitter la route des yeux et il diminue fortement les angles morts. Le système optique est connecté en liaison sans fil au smartphone. L'utilisateur peut, grâce à l'application Moto Display, choisir une destination et renseigner les contacts à prévenir automatiquement en cas d'accident.

Autre candidats : Jean-Baptiste Jallet, Justicier Éditions, Tristan Laffontas, MoiChef, et
Matthieu Tanty, Papille Optique

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :