Eurogiciel ouvre un bureau à Boston

 |   |  227  mots
Eurogiciel travaille sur des lunettes connectées
Eurogiciel travaille sur des lunettes connectées (Crédits : DR)
Le groupe toulousain réaffirme son développement à l'international en créant une nouvelle filiale aux États-Unis.

Fondé en 1989 à Toulouse, Eurogiciel vient d'annoncer l'ouverture d'un bureau à Boston. La société de services informatiques a réalisé en 2014 un chiffre d'affaires de 80 millions d'euros et dispose de plus de 1 000 collaborateurs.

"Notre vision est de développer une offre globale avec une portée locale, de la côte Est à la côte Ouest des États-Unis, explique Daniel Benchimol, président d'Eurogiciel. L'objectif étant d'atteindre un effectif de 60 à 80 salariés d'ici à 3 ans, hors croissance externe."

5 % de chiffre d'affaires à l'international

Eurogiciel bénéficie déjà d'un fort développement à l'échelle européenne avec une filiale à Hambourg en Allemagne depuis 2009, une filiale à Bristol au Royaume-Uni depuis 2010, une filiale à Madrid en Espagne depuis le début de l'année 2013 et enfin une filiale à Bruxelles en Belgique fin 2014. Le groupe a également signé un partenariat en 2012 avec un leader indien du conseil. En parallèle, le groupe a renforcé sa présence en Amérique du Nord avec l'ouverture d'une filiale à Montréal en janvier 2014.

"Cette implantation à Boston est un choix stratégique pour sa proximité avec Montréal, dont les deux bureaux sont gérés par le même CEO, Frédéric Deriot", poursuit la société dans un communiqué.

Sous la bannière ETIQ, marque des activités internationales d'Eurogiciel, le groupe réalise actuellement 5 % de son chiffre d'affaires à l'international et entend passer à 30 % d'ici à 2019.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :