Mine de Salau : le permis de recherche annulé par la cour d'appel administrative

 |   |  629  mots
Le projet de réouverture de la Mine de Salau est-il définitivement enterré ?
Le projet de réouverture de la Mine de Salau est-il définitivement enterré ? (Crédits : Reuters)
C'est peut-être la dernière étape dans l'affaire de la mine de Salau, en Ariège. La cour administrative d'appel (CAA) de Bordeaux a ordonné le 16 juin l'annulation du permis exclusif de recherche minières (PERM) de Couflens. La juridiction vient confirmer, à l'aide d'un nouvel argument, la décision du tribunal administratif de Toulouse rendue en juin 2019

"C'est la deuxième fois que le tribunal nous donne raison sur ce permis qui n'aurait jamais dû exister et nous souhaitons que cette histoire soit enfin terminée". Jacques Renoud, adjoint au maire de Couflens et coprésident de l'association Stop mine Salau, se réjouit du jugement de la cour administrative d'appel de Bordeaux annulant une fois encore le permis exclusif de recherche minières accordé à Variscan Mines, contre lequel il se bat depuis plusieurs années.

Lire aussi : Mine de Salau : le rapporteur public préconise l'arrêt de l'exploration

En effet, suite à une première annulation du permis par le tribunal administratif de Toulouse le 28 juin 2019, la société minière et le ministère des Finances avaient...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :