Covid 19 : Inbenta crée un chatbot pour aider à la mise en place du télétravail

 |   |  695  mots
Comment organiser le travail en temps de confinement ?
Comment organiser le travail en temps de confinement ? (Crédits : Synapse Développement)
Les questions sur l'impact du Covid-19 affluent naturellement en masse. Pour y répondre, le spécialiste toulousain de l'IA, Inbenta, a imaginé et mis au point "#restezchezvous". Ce chatbot entièrement gratuit, permet d'éclairer les employeurs, les salariés et les indépendants sur le sujet, tout en les aidant dans l'organisation du télétravail. Présentation.

Pionnier des chatbots, Inbenta France fournit des robots de conversation pour les sites web d'une centaine de banques, assurances et mutuelles santé. Le spécialiste toulousain de l'intelligence artificielle a très vite rebondi face à la crise sanitaire, qui engendre des répercussions directes sur l'organisation du travail.

La filiale française d'Inbenta vient de créer le chatbot #restezchezvous, qui permet aux employeurs, salariés et indépendants français de se renseigner sur la mise en place du télétravail, largement plébiscité pour faire face à situation actuelle. Entièrement gratuit durant la période de confinement, l'outil dispose d'une base de connaissance élaborée avec l'appui d'avocats, d'experts comptables, de médecins du travail et en phase avec les préconisations du gouvernement.

"Suite à l'annonce du confinement, nous avons pris, comme toutes les entreprises, un grand coup de massue sur la tête. La clé lors de ces changements est l'adaptabilité. Nous avons répondu aux questions qu'allaient se poser les gens autour du Covid-19. Nous n'avons pas voulu nous lancer dans le créneau santé, car nous ne nous sentions pas légitimes. Nous nous sommes donc concentrés sur les questions que pouvaient se poser les employeurs et leurs collaborateurs. Dans ce chatbot, il y a toute une expertise sur le télétravail", explique Luc Truntzler, directeur d'Inbenta France.

Inbenta

La plateforme de chatbot imaginée par Inbenta. (Source : chatbot-restezchezvous.com)

Par exemple, l'outil est capable de répondre aux questions et donner des conseils et solutions sur : Comment communiquer efficacement en télétravail ? Quels conseils pour bien télétravailler ? Quels outils utiliser ? Sous quel délai dois-je être réactif en télétravail ? Jusqu'à quand vais-je devoir rester en télétravail ? Comment bénéficier d'un arrêt de travail dans ce contexte ?

Par solidarité

Les entreprises intéressées, peuvent également intégrer l'outil à leur propre chatbot, soit sous la forme d'une application pour messagerie interne. Depuis son lancement il y a quelques jours, le chatbot #restezchezvous reçoit en moyenne une centaine de questions d'utilisateurs par jour. Aujourd'hui gratuit, ce service est habituellement facturé un euro par mois et par salarié.

"Nous faisons cela dans un élan de solidarité mais également pour la notoriété de notre offre, nommée Ruza. À destination des collaborateurs en entreprise, elle permet de répondre à tout un tas de questions sur les salaires, les congés, etc. C'est un chatbot conseiller virtuel pour décharger les services de ressources humaines."

Un ralentissement de l'activité

Aujourd'hui, l'entreprise toulousaine observe une accalmie sur son activité. Malgré cela, son effectif composé d'une trentaine de personnes fonctionne en télétravail, le plus normalement possible, grâce à des outils numériques. Pour l'heure, aucun chômage partiel ou technique n'est à déplorer au sein d'Inbenta France.

"Nous avons de la chance, car aucun client n'a résilié son abonnement. Nous ne sommes pas en difficulté financière mais ce n'est pas une période propice à la croissance et la signature de nouveaux contrats. Le fait de ne plus avoir de rendez-vous physique pour convaincre le client et signer un contrat y joue beaucoup. De plus, les entreprises ne sont pas dans la volonté d'acheter de nouvelles solutions mais dans la gestion de crise. Mais nous n'avons pas à nous plaindre car nous n'avons pas de perte de revenus", relativise le dirigeant.

Fondée à Barcelone en 2005, Inbenta est spécialisée dans l'intelligence artificielle appliquée à la relation client via le traitement automatique du langage. Le groupe, dont le siège est situé à Foster City en Californie, dispose de bureaux dans neuf pays. Sa filiale française, implantée à Toulouse depuis 2012 est dirigée par Luc Truntzler. Elle compte dans son portefeuille clients des leaders de leurs marchés comme AXA, Allianz, BNP Paribas, Crédit Agricole, le groupe La Poste ou encore Harmonie Mutuelle.

En 2019, elle a réalisé un chiffre d'affaires de 3,6 millions d'euros. Pour l'exercice 2020, Inbenta a revu ses prévisionnels à la baisse. Elle qui visait une croissance de près de 30 % pour ainsi atteindre un chiffre d'affaires de 5 millions d'euros, souhaite dorénavant se rapprocher des 4 millions d'euros.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :