Le Toulousain Apsys recrute 200 personnes pour une nouvelle stratégie

 |   |  602  mots
Le Toulousain Apsys est en train de devenir un acteur important de la sécurité industrielle.
Le Toulousain Apsys est en train de devenir un acteur important de la sécurité industrielle. (Crédits : knee0 / Fotolia)
La filiale d'Airbus, spécialisée sur la sécurité industrielle, est en plein essor. Malgré une croissance à deux chiffres ces dernières années, Apsys va revoir son positionnement pour s'adapter aux changements sociétaux engendrés par la digitalisation. Ainsi, elle va notamment orienter son offre de services vers les mobilités du futur et l'industrie. Pour ce faire, Apsys ouvre 200 postes à Toulouse, et ailleurs. Les précisions de son directeur général, Christian Forestier.

C'est une filiale d'Airbus en plein essor ! Fondée en 1985, à Toulouse, l'entreprise Apsys compte, depuis, pas moins de 600 salariés, dont 360 au sein de son siège social à Blagnac, mais dispose aussi de bureaux à Paris et Marseille. Avec ses équipes, la société toulousaine a réalisé en 2019 un chiffre d'affaires de 66 millions d'euros. Pour réaliser cette performance, le business d'Apsys est basé sur la sécurité industrielle.

"Si on ne parle pas de nous, c'est que notre travail est bien fait... Notre activité repose sur l'anticipation et la gestion de risques techniques et humains, tout en soutenant le développement de l'entreprise en question. À l'origine, c'est un savoir-faire que nous avons développé pour les besoins de la filière aéronautique et que nous avons proposé à d'autres secteurs en devenant une société externe, de services, car au tout début de notre histoire nous étions une spin-off", raconte Christian Forestier, le directeur général d'Apsys.

Ainsi, l'entreprise toulousaine a développé des compétences qui se résument en deux mots : safety et security. Leur mission consiste à sécuriser un produit ou un vecteur de transports, de sa conception à son utilisation, en...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :