Celso équipe 100 % des cockpits d'Airbus avec ses mousses

Basée près de Montauban, Celso est le leader mondial de l’aménagement des coussins de cockpits d’avions. Cette activité représente à elle seule plus de la moitié de son chiffre d’affaires. L'entreprise familiale, spécialiste de la transformation de mousses pour des applications techniques, intervient aussi dans le médical, le packaging ou encore la puériculture. En 2020, la PME vise un chiffre d'affaires avoisinant les 11 millions d'euros.

3 mn

En 2020, l'entreprise va agrandir son usine, à Bressols, pour passer à une surface de production de 7 000 m2 (contre 5 000 m2 aujourd'hui).
En 2020, l'entreprise va agrandir son usine, à Bressols, pour passer à une surface de production de 7 000 m2 (contre 5 000 m2 aujourd'hui). (Crédits : DR)

Implantée depuis 1987, à Bressols (Tarn-et-Garonne), l'entreprise familiale Celso est spécialisée dans la découpe et transformation de mousses, pour des applications techniques dans divers secteurs d'activité. Mais c'est dans l'industrie aéronautique que la PME s'est fait un nom. Elle est aujourd'hui le leader mondial de l'aménagement des sièges de cockpits. Elle équipe 100 % de la flotte du leader mondial Airbus mais également Boeing, Bombardier, Dassault, ATR, etc.

"Nous transformons également de la mousse destinée aux sièges passagers, des classes affaires et premières classes, pour ces mêmes constructeurs. Nous faisons aussi de l'aménagement de jets privés, d'hélicoptères et d'ULM", détaille Agnès Timbre, directrice générale de Celso qui a signé, en 2017, un contrat pour équiper l'avionneur Bombardier pour les cinquante prochaines années.

Ainsi, l'aéronautique, représente entre 50% et 60% de son chiffre d'affaires annuel.

Une activité diversifiée

Outre cette industrie, la mousse Celso est également utilisée pour réaliser des panneaux de mousses insonorisantes (acoustique), des matelas pour le secteur médical, des équipements de rugby et du matériel équestre ou encore, à l'intérieur d'écrins de luxe.

"Nous tenons à diversifier notre activité afin de ne pas être dépendants d'un seul secteur. Nous réalisons des produits techniques à forte valeur ajoutée. C'est une application technique des mousses, ce n'est pas pour faire des fauteuils, canapés ou du domestique en général."

Le sous-traitant dispose d'un portefeuille clients où sont répertoriées près de 300 entreprises. Parmi elles figurent, la marque de puériculture française, Béaba, de grandes enseignes de luxe telles que Galeries Lafayette, Printemps et Dior ou encore le groupe Safran.

100 % made in France

La mousse transformée  est entièrement réalisée en France. Celso dispose d'une unité de production à Montauban et travaille exclusivement avec des sous-traitants français.

"Nous n'avons aucune volonté de délocalisation. J'ai refusé de travailler avec un grand donneur d'ordres, car il nous a demandé de délocaliser la production. Nous avons fait le choix d'avoir des produits haut de gamme et de favoriser l'emploi en France", raconte la dirigeante de la PME depuis 2006.

Cette volonté de produire en France a permis à la société bressolaise d'être présente les 18 et 19 janvier, lors de l'exposition made in France, qui s'est tenue au Palais de l'Elysée. Celle-ci mettait à l'honneur 120 entreprises qui ont fait ce choix. "C'est une reconnaissance de l'entreprise ainsi que du travail des collaborateurs", commente Agnès Timbre.

Lire aussi : « Nous n'aurons pas du "made in France" en baissant les salaires » Gabriel Colletis, professeur d'économie

Une dizaine de recrutements en 2020

Aujourd'hui, une cinquantaine d'employés travaillent au développement de la société et une dizaine de recrutements sont prévus sur les volets gestion de production, bureau d'études et production cette année.

Après clôture de l'exercice 2019, Celso affiche une croissance de 5 % en atteignant 9,4 millions d'euros de chiffre d'affaires. Une part de 30 % de celui-ci a été réalisée à l'export. Pour l'année 2020, une nouvelle progression est attendue avec un objectif de 11 millions d'euros de chiffre d'affaires.

"Cette année, nous avons un projet d'agrandissement de notre usine à Bressols. Elle va passer d'une surface de 5 000 m2 à 7 000 m2", conclut-elle.

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.