Finadorm : la success-story du groupe aveyronnais continue

 |   |  1097  mots
Le groupe de literie, mobiliers de crèches, habitats de loisirs et constructions bois emploie plus de 650 salariés en France.
Le groupe de literie, mobiliers de crèches, habitats de loisirs et constructions bois emploie plus de 650 salariés en France. (Crédits : Finadorm)
Installé près de Rodez dans l’Aveyron, le groupe Finadorm spécialisé dans la literie, l’ameublement pour crèches, les habitations légères de loisirs, les charpentes et constructions bois, ne cesse de grandir. La holding, fondée en 1998, a racheté Loxos en juin dernier. Cette PME, basée dans le Calvados, développe des plans de change pour bébés et est leader du marché français à destination des crèches, maternités et hôpitaux. Elle est la dixième entreprise de Finadorm qui en 2018 affichait un chiffre d’affaires de 102 millions d’euros.

C'est en 1984 que tout a commencé pour Jean-Rémy Bergounhe. Âgé de 20 ans et un CAP menuiserie en poche, il décide de monter Socofal-Technilat, une entreprise artisanale de fabrication de sommiers à Millau, sur sa terre natale de l'Aveyron. "En plus des sommiers nous avons lancé une unité de production de matelas en 1993. Cette première entreprise s'est bien développée", raconte-t-il. Ensuite, tout s'est enchaîné pour l'entrepreneur et son business n'a cessé de fleurir.

En 1998, il crée le groupe Finadorm, la holding dont il est l'unique actionnaire et avec laquelle il effectue, la même année, sa première opération de croissance externe en acquérant le magasin France Literie, localisé à Lampertheim (Bas-Rhin).

"Au fur et à mesure des années, nous avons diversifié les secteurs d'activité sur lesquels nous opérons. Tous ont un lien plus ou moins proche avec le bois, mais sur des marchés différents les uns des autres pour réduire le risque conjoncturel", explique le fondateur et PDG de Finadorm.

Aujourd'hui, Finadorm opère sur quatre branches depuis son siège social basé à Luc-la-Primaube, près de Rodez. D'abord, dans la literie avec Socofal-Technilat et la société toulousaine...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :