Bourget 2019 : ce qu'en attendent les entreprises d'Occitanie

 |   |  460  mots
Le salon du Bourget est un rendez-vous essentiel pour la filière aéronautique et spatiale en Occitanie.
Le salon du Bourget est un rendez-vous essentiel pour la filière aéronautique et spatiale en Occitanie. (Crédits : Guillaume Lecompte-Boinet)
250 entreprises de la région Occitanie seront présentes à la prochaine édition du salon du Bourget, qui se tient du 17 au 23 juin. Un rendez-vous incontournable pour la filière aéronautique et spatiale, même si le coût d'entrée est important. Témoignages.

"Le Salon du Bourget, si on y allés une fois, on est obligés d'assister à toutes les éditions. Sinon, la filière pense que notre société a un problème !", témoigne François Cénac, président de Bayab. Cette startup avait profité de la précédente édition en 2017 pour lancer une machine portable pour réparer les matériaux composites des avions. Comme Bayab, 250 entreprises de la région Occitanie participeront au 53e salon du Bourget qui se tiendra du 17 au 23 juin. Parmi elles, 81 sociétés prendront leurs quartiers dans le pavillon de la Région. "Nous serons la première délégation de France", se félicite la présidente Carole Delga. Logique pour l'élue sachant que "l'Occitanie représente un tiers des effectifs de l'aéronautique français".

"25 000 euros la semaine"

Pour les startups et les PME, profiter du pavillon de la Région permet d'accéder à un espace d'exposition à un coût (un peu) allégé. "Sans passer par la Région, rien que le stand nous coûterait 8 à 10 000 euros. Là, c'est moitié moins. Nous n'aurions jamais mis un tel investissement sinon", insiste Didier Mesnier, gérant de Mecano ID. Le chef d'entreprise mobilise 25 000 euros pour la semaine au Bourget, notamment avec les...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :