L'enseigne toulousaine Tutti Pizza en pleine forme

 |   |  696  mots
La franchise toulousaine dispose de plus de 75 points de vente
La franchise toulousaine dispose de plus de 75 points de vente (Crédits : Tutti Pizza)
L’enseigne Tutti Pizza souffle en 2019 ses 30 bougies. Depuis, la franchise toulousaine est devenue leader de la pizza dans le Sud-Ouest et compte aujourd’hui plus de 75 points de vente pour un chiffre d’affaires de 18 millions d’euros. Son nouvel objectif : atteindre les 100 points de vente d’ici fin 2020 et développer son chiffre d'affaires grâce au digital.

Consommée sur place ou en livraison à domicile, la pizza est un produit phare de la restauration rapide. C'est en 1989, à Toulouse, que Robert Bori s'est lancé sur le marché, en fondant l'enseigne Tutti Pizza. L'entreprise croît peu à peu jusqu'à devenir le réseau numéro 1 de vente de pizzas (livraison et à emporter) en Occitanie. Cette année, elle fête ses trente années d'activité. 2019 marque également le passage du flambeau par Robert Bori à ses fils Sébastien et Julien âgés de 39 et 35 ans et déjà présents dans l'entreprise depuis plus d'une dizaine d'années.

"Ce qui nous différencie de la concurrence et que nous prônons, c'est la qualité avec des pâtes à pizza maison fraîches ainsi que des produits de type AOP, IGB, bio, etc", explique Julien Bori, co-gérant de Tutti Pizza.

Un concept qu'elle développe depuis 2001 en franchise. Elle propose, pour une durée de contrat de 9 ans, des points de vente clés en main à ses franchisés qui ont le choix entre le concept "rurale" un magasin d'une surface de 35 à 40 m2 adapté aux petites villes et villages, et "Citta", des magasins allant de 50 à 80 m2 plutôt destinés aux moyennes et grandes villes.

Un réseau qui ne cesse de s'élargir

Implantée en régions Occitanie, Aquitaine et Pays de la Loire, la franchise toulousaine dispose de plus de 75 points de vente dont 40 en Haute-Garonne, et s'appuie aussi sur 49 personnes franchisées qui gèrent, pour certaines, plus d'un point de vente. Pour cela, depuis 2001, l'enseigne ouvre quatre à cinq magasins par an, avec trois créations d'emplois (pizzaiolo, caissier, livreur) en moyenne par établissement. Les frères Bori ont pour ambition de passer à sept à huit nouveaux magasins par an afin d'atteindre les 100 points de vente d'ici fin 2020.

De son côté, la famille fondatrice dispose de trois restaurants à Castelginest, Aucamville et Pechbonnieu. "Nous allons en ouvrir un quatrième en juin 2019 à Bessières", annonce Sébastien Bori. Elle prévoit également l'ouverture de sept nouveaux points de distribution, entre avril et novembre 2019, en Aquitaine (Bordeaux et Artigues), Haute-Garonne (Montrabé et l'Union), Hautes-Pyrénées (Lourdes), dans le Gers (Gimont), le Tarn (Lavaur) et à La Rochelle. L'entreprise pourrait également s'implanter dans de nouvelles régions françaises puisqu'elle serait actuellement en discussion avec deux potentiels futurs franchisés à Versailles et Lyon.

En trente années d'activité, l'entreprise familiale n'a enregistré que trois fermetures. "Il y a des explications derrière, et c'est souvent l'humain qui n'a pas fait le travail qu'il aurait dû faire", justifie Sébastien Bori.

Le développement du réseau permet à la société d'enregistrer un chiffre d'affaires en progression chaque année de + 6 % en moyenne. En 2018, il était de 18 millions d'euros, dont 2,8 millions rien que pour Toulouse et sa périphérie. En 2019, celui-ci devrait se situer entre 19 et 20 millions d'euros, "gérés" par les 288 personnes qui travaillent pour la marque Tutti Pizza.

Des distributeurs de pizzas

Afin d'atteindre ses objectifs, Tutti Pizza met l'accent sur la digitalisation avec la création de nouveaux outils en 2019. Dès le mois de mai, elle va lancer un programme de fidélisation destiné aux commandes en lignes, qui représentent 25 % du chiffre d'affaires, ainsi qu'un nouveau site "3.0" qui permettra de commander en "3 clics". Mais ce n'est pas tout...

En 2014, la société a lancé les Tutti Matic, des distributeurs automatiques de pizzas fraîches ouverts 24h/7j. Fabriqués par l'entreprise française Adial, ils permettent aux clients de choisir entre dix recettes de pizzas vendues au même prix qu'en magasin.

"Il s'agit d'une chambre froide avec 70 emplacements de pizza et un four qui les cuit en trois minutes après commande. Les pizzas sont pré-fabriquées en laboratoire ou magasin et sont conservées au maximum trois jours à l'intérieur de la machine. Elles sont identiques à celles que l'on trouve en magasin", explique Julien Bori.

Dix Tutti Matic, dont trois à Toulouse, sont aujourd'hui installés. Les machines réapprovisionnées tous les jours, génèrent près de 40 000 euros de chiffre d'affaires par mois. À l'horizon 2020, l'entreprise souhaite disposer de 50 Tutti Matic à travers la France.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :