Énergies renouvelables : Amarenco France va investir un milliard d’euros

 |   |  1042  mots
Amarenco France a réalisé plus de 800 centrales solaires.
Amarenco France a réalisé plus de 800 centrales solaires. (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le producteur d’énergies renouvelables tarnais Amarenco France s’apprête à investir 1 milliard d’euros sur trois ans. L’entreprise devrait ainsi construire et exploiter des centrales solaires en France métropolitaine et outre-mer, ainsi qu’en Irlande et à Oman. Elle souhaite également doubler ses effectifs en 2019.

C'est en 2008 à Gaillac dans le Tarn que l'aventure a débuté pour Olivier Carré. À l'époque étudiant, il crée le "groupe Carré", un bureau d'études et maître d'œuvre en projets photovoltaïques.

"Nous étions l'un des premiers dans le Sud-Ouest. Nous avons réalisé beaucoup de centrales dans le Tarn et le Sud-Ouest en général. Cependant, nous étions seulement concepteurs, pas producteurs", raconte-t-il.

En 2017, la société fusionne avec le groupe Irlandais Amarenco qui opère sur le même métier d'énergéticien solaire et devient Amarenco France. Olivier Carré conserve une part du capital de ce nouvel ensemble tout en y occupant le poste de président. Le siège social reste basé dans le Tarn, mais à Lagrave, au sein du château viticole de Touny les Roses acheté après la fusion.

Aujourd'hui Amarenco France est un producteur indépendant d'énergies renouvelables spécialiste du solaire. Il réalise des installations photovoltaïques de grandes tailles (de 100 kilowatts à plusieurs dizaines de mégawatts) sur des toitures d'usines, de hangars agricoles ou de centres commerciaux, ainsi que de nombreuses ombrières de parkings, serres photovoltaïques, et centrales solaires au sol.

L'électricité...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :