Syntony, la tête dans les satellites et les pieds sous terre

 |   |  532  mots
Antoine Jouin (DG) et le reste de l'équipe dirigeante de Syntony.
Antoine Jouin (DG) et le reste de l'équipe dirigeante de Syntony. (Crédits : DR)
Syntony, PME toulousaine spécialisée dans le traitement du signal GPS/GNSS (Global Navigation Satellite System ou système de positionnement par satellites), vient de réaliser une levée de fonds de six millions d'euros. L'objectif ? Rester la seule entreprise au monde à savoir apporter le GPS là où il ne passe pas actuellement…dans des endroits confinés et souvent, sous la terre.

"Notre objectif est de rayonner dans le monde entier à partir de Toulouse", assure Antoine Jouin, directeur général de Syntony depuis octobre dernier et actionnaire minoritaire (Joël et Béatrice Korsakissok, co-fondateurs, restent majoritaires). Mais aussi, "d'enregistrer un chiffre d'affaires de plusieurs centaines de millions d'euros d'ici cinq ans".

Vingt recrutements en 2019

Pour y arriver, la PME toulousaine créée en 2015 vient de finaliser une levée de fonds de 6 millions d'euros auprès de BPI France (via le fonds Croissance Rail), de son investisseur historique IRDI et de son équipe dirigeante. Les fonds serviront "à accélérer notre développement commercial" auprès de prospects et clients mondiaux, mais aussi "à conserver notre avance technologique", continue Antoine Jouin, qui assure : "Nous n'avons pas de concurrents sur ce secteur". Une vingtaine de commerciaux et d'ingénieurs en R&D devraient être recrutés dans l'année, pour un total de 60 salariés fin 2019.

L'équipe n'aura alors qu'un seul mot d'ordre : mettre le GPS partout où il ne passe pas grâce à la technologie Subwave. Que ce soit dans le métro (couloirs comme rames), mais aussi dans les tunnels routiers ou les...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :