Cachou Lajaunie s'offre un nouvel atelier à Toulouse

 |   |  1065  mots
Trois millions de boîtes sont vendues par an, majoritairement en France.
Trois millions de boîtes sont vendues par an, majoritairement en France. (Crédits : Israa Lizati)
Le géant de l’agroalimentaire Mondelēz International a inauguré, vendredi 15 février, son atelier de bonbons Cachou Lajaunie au sein de son usine toulousaine. Objectif : regrouper les différentes activités du groupe grâce à un investissement de 1,5 million d’euros réalisé en 2018. La marque, qui fêtera ses 140 ans en 2020, écoule environ 3 millions de boîtes par an. Reportage.

"Avec l'inauguration que nous réalisons aujourd'hui, la ligne Cachou Lajaunie se rapproche du Capitole de 11 km", lance Louis Cazaban, responsable d'exploitation du site Mondelēz International Toulouse. Vendredi 15 février, le groupe agroalimentaire américain Mondelēz International a inauguré l'intégration de sa ligne de production de l'iconique Cachou Lajaunie au sein de son site de production basé à Toulouse, rue Jacques Gamelin.

La marque de bonbons, qui était jusqu'à présent installée à quelques kilomètres de là, dans la zone industrielle Thibaud, rejoint les activités de panification (avec des gammes de produits Heudebert et Pelletier) et de barres céréalières (Grany).

"Parmi les neuf usines que possède Mondelēz International en France, celle de Toulouse est la seule à être multi-catégories", souligne Mathias Dosne, directeur général de Mondelēz International France.

700 000 euros pour rapatrier les bonbons Cachou

Cette réunification a été possible grâce à un investissement de 1,5 million d'euros réalisé en 2018, dont 700 000 euros consacrés à l'installation de l'atelier de confiserie Cachou. Ainsi, le site toulousain ambitionne de devenir de plus en plus attractif et...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :