Mobilier de bureau : Louis veut prendre pied en Europe

 |   |  532  mots
Thomas Devineaux, cofondateur de la start-up Louis, ambitionne de dépasser la barre symbolique du million d'euros de chiffre d'affaires.
Thomas Devineaux, cofondateur de la start-up Louis, ambitionne de dépasser la barre symbolique du million d'euros de chiffre d'affaires. (Crédits : DR)
Après avoir lancé en 2017 une ligne de mobilier de bureau en bois, personnalisable et livrée en deux semaines, la start-up toulousaine Louis souhaite désormais recruter pour se développer en France et en Europe. Première étape : lever 800 000 euros auprès de business angels et de fonds d’investissements.

Louis, c'est l'histoire de quatre copains toulousains, ingénieurs... et passionnés de bateaux ! C'est en se retrouvant dans La Compagnie du Batar, une association visant à construire une réplique...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :