La PME ariégeoise Lauralu à la conquête de l'Europe

 |   |  473  mots
La PME ariégeoise Lauralu voit grand.
La PME ariégeoise Lauralu voit grand. (Crédits : Lauralu)
Spécialisée dans la fabrication et la distribution de structures metallo-textiles, l’entreprise ariégeoise fait entrer le fonds d’investissement familial Evolem dans son capital. Une participation majoritaire qui devrait lui permettre d’accélérer sa croissance et d’investir de nouveaux marchés.

C'est une PME qui fait 12 millions d'euros de chiffre d'affaires et voit désormais plus grand. En laissant le contrôle de son capital à deux acquéreurs, le fonds d'investissement familial lyonnais Evolem, qui devient majoritaire, et la banque Crédit Agricole Sud Méditerranée, qui prend une petite participation (via sa filiale Sofilaro), Lauralu veut développer sa croissance externe.

Créée en 1998 à Saverdun en Ariège, la PME fabrique, vend et loue des structures metallo-textiles à des prestataires événementiels, à des groupes automobiles, aéronautiques ou encore à la grande distribution. Les premières années, l'entreprise se concentre sur la vente de ses créations, mais change de stratégie avec l'arrivée d'Olivier Hohn.

Réorientation vers la location

Ancien directeur du pôle structures de GL Events, il reprend Lauralu en 2014 et fait évoluer sa stratégie d'un système basé sur les ventes à un modèle locatif. Pour cela, le dirigeant mise sur une innovation : le Bati-Stock©, une structure démontable devenue le produit phare de Lauralu.

La réorientation est payante et fait passer la PME ariégeoise de trois à 12 millions d'euros de chiffres d'affaires en seulement quatre ans.

"C'est...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :