Le burnout, un sujet qui préoccupe en ex-Midi-Pyrénées

 |   |  471  mots
Le burnout, un fléau que la Carsat Midi-Pyrénées veut éradiquer.
Le burnout, un fléau que la Carsat Midi-Pyrénées veut éradiquer. (Crédits : Alex Kotliarskyi/Unsplash)
Pour contrer le syndrome d’épuisement professionnel communément appelé le burnout, une commission paritaire de la Carsat Midi-Pyrénées (Caisse d'assurance retraite et de la santé au travail) lance une campagne de sensibilisation auprès de 80 000 entreprises. L'ancienne région voit le nombre de burnout augmenter de plusieurs points chaque année.

 "La nouvelle commission burnout de la Carsat s'est rendue compte de ce phénomène qui s'agrandit et il n'existe pas de prévention à ce sujet. Le but de notre campagne de prévention est donc de mettre le doigt sur ce problème et améliorer les conditions de travail", explique Sandrine Koenig psychologue du travail et contrôleuse de sécurité à la Carsat Midi-Pyrénées. La Caisse d'assurance retraite et de la santé au travail lance avec une commission paritaire émanant des comités techniques régionaux (MEDEF, CFDT, CFE/CGC, CFTC) une campagne de sensibilisation aux signes de burn-out

80 000 entreprises ciblées

Dans le cadre de cette campagne, ce sont 80 000 entreprises concernées en Midi-Pyrénées, qui au mois de janvier, seront contactées dans un premier temps par mail. Elles seront ainsi informées du lancement de cette initiative et la Carsat leur fournira les premiers outils dédiée à cette prévention. Un clip vidéo de 1 min 30 en lien avec le sujet sera également transmis.

Ensuite, les entreprises recevront un kit d'information contenant des affiches et des flyers qu'ils devront déployer au sein de leur espace de travail. Pour finir, une adresse courriel sera mise à disposition pour répondre au questionnement des entreprises et permettre de mieux les assister en cas de détection d'un risque de burnout.

" Le burnout concerne tous les métiers et toutes les entreprises, c'est pourquoi il est important d'anticiper. Nous avons une équipe d'ingénieurs, de psychologues du travail et de contrôleurs de sécurité disponibles pour aider à corriger les problèmes et épauler les entreprises", indique Sandrine Koenig.

28 120 cas d'arrêts maladie de plus de 90 jours en Midi-Pyrénées en 2017

Si le burnout n'est pas reconnu à ce jour comme étant une maladie professionnelle, mais comme un ensemble de réactions à des situations de stress professionnel chronique, il conduit souvent les individus vers un arrêt de travail moyennant 400 jours selon la Carsat. En 2017, en Midi-Pyrénées, 28 120 cas d'arrêts de travail de plus de 90 jours ont été signalés. Une situation en augmentation croissante de 5 à 6% par an depuis 2015.

En France, durant l'année 2016, la prise en charge des affections psychiques liées au travail aurait représenté 230 millions d'euros pour la branche AT/MP (accidents du travail/maladies professionnelles). Les arrêts de plus de 6 mois ont représenté 44% des dépenses alors qu'ils ne constituaient que 7% des arrêts, au niveau national.

À l'échelle européenne, le coût des dépressions liées au travail représente 617 milliards d'euros par an. Ainsi, la campagne de sensibilisation régionale "Agir ensemble contre le burnout" doit permettre de mieux alerter les salariés et les dirigeants en améliorant la prévention sur ce sujet et donc faire baisser cette "facture" abyssale.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :