À la découverte du Mama Shelter de Toulouse

 |   |  724  mots
Le restaurant-bar situé au niveau 0 doit apporter la majorité du chiffre d'affaires de l'établissement.
Le restaurant-bar situé au niveau 0 doit apporter la majorité du chiffre d'affaires de l'établissement. (Crédits : Rémi Benoit)
Tant attendu, le neuvième hôtel-restaurant Mama Shelter a ouvert ses portes à Toulouse le 31 octobre dernier. Ainsi, dans ce lieu qui se veut unique par son style, la clientèle s’y presse pour y déjeuner, tout comme les entreprises pour leurs séminaires. Reportage.

Au 54 boulevard Lazare Carnot de Toulouse, sa façade brille par sa discrétion. Il faut s'approcher à seulement quelques mètres de l'entrée de ce bâtiment totalement décoré de la brique chère à la Ville rose pour que le passant réalise qu'il est face à l'hôtel-restaurant Mama Shelter, le neuvième du genre en France. Seule une petite enseigne en néon derrière une vitre indique "Mama".

Il est peut-être le neuvième de la marque fondée par Serge Trigano, ancien dirigeant du Club Med, pour autant, aucun des neuf établissements ne se ressemble. "La volonté de Mama Shelter est de faire un produit unique dans chaque ville", explique Veronica Bajko, la responsable commerciale de l'établissement toulousain.

Mama Shelter Toulouse

La façade historique des lieux a été conservée./ Crédits : Rémi Benoit.

Ainsi, dès que le client passe la porte d'entrée, il peut observer sur tout le plafond du restaurant-bar installé au rez-de-chaussée une peinture réalisée totalement à la craie par l'artiste Beni Lloyds.

"Il a passé près d'un mois à la faire. Pour cela, il s'est inspiré de la culture locale, tout en mettant à l'honneur la Garonne, l'aéronautique et l'occitan notamment", poursuit la sales manager.

Le restaurant, moteur économique des lieux

La décoration au plafond est unique, tout comme la moquette au sol qui mène aux 120 chambres de la partie hôtel, avec une surface moyenne de 18m2 chacune. D'après la responsable, les performances sont au rendez-vous même si elle ne peut communiquer de données exactes quant au taux d'occupation de l'hôtel depuis l'ouverture le 31 octobre.

Mama Shelter Toulouse

Plus d'une centaine de chambres composent l'hôtel./ Crédits : Rémi Benoit.

"Nous avons eu une belle occupation pour ces quatre premières semaines qui correspondent à nos objectifs. Nous pouvons même dire que nous avons une activité très forte", estime Veronica Bajko.

En plus des chambres qui trouvent preneur, le restaurant d'une capacité de 150 couverts par service (dont 80 en terrasse) affiche régulièrement complet. Un point important pour la direction de Mama Shelter qui souhaite voir le restaurant-bar apporter la majorité du chiffre d'affaires dans chaque établissement. Pour preuve, sur les 80 salariés de l'établissement toulousain, pas moins de 50 sont affectés uniquement à cette activité.

Mama Shelter Toulouse

Le Mama Shelter de Toulouse est classé établissement 3 étoiles./ Crédits : Rémi Benoit.

Pour autant, l'exploitant (il est seulement locataire des murs détenus par le fond d'investissements Keys Asset Management) ne compte pas uniquement sur cela pour générer des revenus. Au 1er étage, il dispose de trois salles de séminaire, sans compter 5 chambres qui peuvent se transformer en salle de réunion pour 6 à 10 personnes également. Une offre non négligeable dans une ville comme Toulouse, riche par le nombre d'entreprises qu'elle abrite.

Un rooftop dès le mois de mars

Même si l'équipe de l'hôtel veut développer ce service et être une offre de premier choix pour les entreprises de l'agglomération, parallèlement elle tient à avoir un lieu de vie ouvert à tous.

Mama Shelter Toulouse

La terrasse a une capacité de 80 couverts./ Crédits : Rémi Benoit.

"Les groupes et entreprises qui viennent faire des séminaires chez nous n'ont pas le droit de faire de la publicité ou de montrer leur appartenance au sein de l'établissement. C'est un lieu de vie où tout le monde doit pouvoir échanger et partager avec tout le monde, sans à priori", tient à préciser la responsable commerciale.

Un lieu de vie qui contient des petits terrains de basket, un terrain de pétanque, mais aussi... un cinéma de 45 sièges. C'est un clin d'œil à l'histoire de ce bâtiment qui auparavant était le cinéma des Nouveautés, un cinéma mythique de la place toulousaine.

Mama Shelter Toulouse

Le cinéma peut également être loué par une entreprise./ Crédits : Rémi Benoit.

Ainsi, deux séances animent les soirées du jeudi au samedi, avec une séance le dimanche pour les enfants. Une activité accessible sans frais supplémentaire, mais réservée à la clientèle de l'hôtel-restaurant. Enfin, un rooftop (restaurant-bar sur le toit) doit ouvrir à partir de mars 2019.

Lire aussi : L'hôtel Mama Shelter à Toulouse sera livré fin octobre 2018

Lire aussi : Diaporama : le futur hôtel Mama Shelter à Toulouse

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :