Clic-Light : le système de sécurité toulousain pour les motards

 |  | 680 mots
Lecture 4 min.
La startup Road-Light a mis au point un dispositif de sécurité lumineux qui reproduit les signaux feu stop et clignotants des motocyclistes.
La startup Road-Light a mis au point un dispositif de sécurité lumineux qui reproduit les signaux feu stop et clignotants des motocyclistes. (Crédits : Rémi Benoit)
Les motards sont en permanence en danger par leur faible visibilité ainsi que l’absence du troisième feu stop sur leur véhicule. Selon l'Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR), 3 456 personnes sont décédées dans un accident de la route en 2017 en France. Pour tenter de remédier à cette problématique la startup Road-Light a mis au point Clic-Light un dispositif de sécurité lumineux qui reproduit les signaux feu stop et clignotants des motocyclistes. L’objet est en vente en ligne depuis le début du mois de septembre.

"Nous voulons renforcer la sécurité en rendant la visibilité des motards plus forte afin d'éviter les accidents", explique Mohamed Ait El Hadj. Cet entrepreneur a inventé Clic-Light, un dispositif lumineux positionné sur le dos du motocycliste et qui signale ses changements de direction et de freinage. "Sur une moto, quelle que soit la marque ou le modèle, les feux stop et clignotants se trouvent en moyenne à 80 centimètres du sol. Les porter sur le dos les mettent dans le champ de vision de l'usager qui suit", explique le président de la startup Road Light.

Une technologie sans fil

Le dispositif de sécurité Clic-Light se compose en deux parties : un module fixe qui est un émetteur connecté au système de signalisation du deux-roues et qui envoie les informations de...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 02/02/2019 à 14:58 :
Bonjour
Je recherche le site ou adresse et numéro de téléphone de cette startup Road Light qui commercialise le système Clic Light
Merci
Cordialement
Patricia

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :