L’aéroport de Toulouse va-t-il changer de nom ?

 |   |  587  mots
Jean-Luc Moudenc veut rendre hommage à l'ancien maire de Toulouse, Dominique Baudis.
Jean-Luc Moudenc veut rendre hommage à l'ancien maire de Toulouse, Dominique Baudis. (Crédits : Rémi Benoit)
À l’occasion de la venue du Premier ministre à Toulouse au début du mois de juin, le maire de la ville et président de Toulouse Métropole, Jean-Luc Moudenc, a fait part de sa volonté de changer le nom de l’aéroport de Toulouse-Blagnac. L’élu veut ainsi rendre hommage à celui qui a occupé le plus longtemps le poste de maire de Toulouse, à savoir Dominique Baudis.

"Aéroport Toulouse-Blagnac", c'est le nom officiel actuel de la plateforme aéroportuaire toulousaine que l'on peut voir inscrit en grand sur sa façade. Ce patronyme pourrait-il bientôt changer ? Depuis quelques semaines, cette hypothèse est envisagée par Jean-Luc Moudenc, maire de Toulouse et président de Toulouse Métropole.

Ce souhait a notamment été officialisé à l'occasion de la venue du Premier ministre à Toulouse, pendant trois jours, du 6 au 8 juin dernier. Lors de sa première prise de parole en terre toulousaine, à la salle des Illustres du Capitole, mercredi 6 juin, le chef du gouvernement a été très clair à ce sujet.

"Lors de notre entretien que nous avons eu quelques instants après mon arrivée, vous m'avez fait part de votre volonté de renommer l'aéroport Toulouse-Blagnac en aéroport Toulouse-Blagnac Dominique Baudis. Une demande à laquelle je n'ai aucune raison de m'opposer", a alors déclaré Édouard Philippe dans son discours.

Mais pourquoi aéroport Dominique Baudis ? Député à l'Assemblée Nationale, député au Parlement européen, président du Conseil Régional de Midi-Pyrénées de 1986 à 1988, Défenseur des droits de 2011 à 2014, cet homme était surtout connu pour avoir occupé le poste de maire de Toulouse de 1983 à 2001. Nombreux sont les Toulousains a estimé qu'il a grandement œuvré au développement de Toulouse et son agglomération. Pour cette raison, Jean-Luc Moudenc veut rendre un hommage à cet ancien journaliste décédé le 10 avril 2014.

"Administrativement, cela s'appelle un changement de nom, mais en réalité cela serait un complément de nom. Je suis un partisan du nom actuel et je souhaite honorer la mémoire de Dominique Baudis, l'homme qui a occupé le plus longtemps la fonction de maire de Toulouse et qui a aussi été président de l'agglomération. Je souhaitais donner une dimension assez forte à cet hommage, c'est donc ainsi que l'idée de l'aéroport m'est venue", raconte Jean-Luc Moudenc.

Est-ce possible ?

Pour que ce souhait devienne réalité, la question doit être débattue au sein du conseil de surveillance réunissant tous les actionnaires de la société ATB (pour Aéroport Toulouse-Blagnac) et approuvée par ces membres. Et cela semble bien parti.

"La question a déjà été évoquée en conseil de surveillance. Ensuite, j'en ai parlé avec le président du Département Georges Méric, la présidente de la Région Carole Delga, le président de la CCI de Toulouse Philippe Robardey, avec le représentant de Casil Europe Mike Poon, la ministre des Transports Élisabeth Borne et au Premier ministre puisque c'est l'État qui prendra la décision finale. Tous ont accueilli favorablement ma proposition", lance l'élu.

Les Chinois favorables à ce changement de non ? Leur position peut surprendre. Arrivés en avril 2015 dans l'actionnariat de l'aéroport, ces investisseurs n'ont jamais caché leur intention : faire de l'aéroport Toulouse-Blagnac une plateforme aéroportuaire de renommée internationale, en mettant notamment en place des lignes aériennes directes vers la Chine, offre qui n'existe pas actuellement. Alors, donner une sonorité locale à un tel lieu qui se veut international peut-il être un désavantage dans son développement futur ?

Désormais, la société ATB va remettre un dossier technique présentant cette initiative à la préfecture de région. Cette dernière transmettra ensuite le dossier à la Direction Générale de l'Aviation Civile (DGAC, ndlr) pour que ses services étudient la question, avant que cela arrive sur la table des membres du gouvernement concernés.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 18/06/2018 à 8:50 :
Le projet de changement de nom Aéroport Dominique Baudis est tout a fait respectable.

ce changement de nom local vers l'international ne change rien par exemple à Montréal canada Québec l'aéroport ne s'appelle-t-il pas aéroport Pierre Elliot Trudeau? le père de l'actuel ministre Justin Trudeau?
c'est un nom fortement local (le canada) et qui ne trouble personne au niveau international.
l'aéroport charles de Gaulle (la france) ils étaient président et ministre, Dominique Baudis a fait beaucoup de l'aéroport et de la ville de Toulouse sans lui nous n'aurions pas eu ce qu'il en est maintenant il y mérite sa grande place d'honneur. Airbus lui doit beaucoup également toute la ville de Toulouse quand aux chinois ils sont très amoureux de notre ville ils seront ''communicativement ''un moyen de faire parler de nous les toulousains...je ne pense pas que ça dérange sauf peut-être les actionnaires d'airbus je verrai aéroport international Dominique Baudis-Toulouse-Blagnac abréviation DBTB.
Dominique Baudis projeta notre ville et blagnac au niveau international c'est lui le pilier en plus raison de plus pour grandir notre patrimoine occitan avec pour capitale toulouse avec son nom un patrimoine qu'il a tant défendu, mais je ne suis pas sure qu'il aurait été pour une extension. une restructuration oui.
Florence (alias Florine) Nicole. toulousaine.
a écrit le 13/06/2018 à 17:12 :
Si ce n'est pas ce que les oiseaux appellent se faire du vent sous la queue....
a écrit le 13/06/2018 à 12:48 :
Il va falloir changer les documents aéronautiques, parfois le nom à rallonge ne tiendra pas dans l'espace imparti, rendant les cartes illisibles. :-)
a écrit le 13/06/2018 à 9:03 :
Pourquoi pas Douste Blazy muaaaaaaaaahh !!
Ce "maire"( si on peut appeler ça un maire) qui vous as laissé son siège Mr Moudenc pour votre premier mandat quand il a obtenu de Chirac les marocains qu'il convoité. Il a pris l'avion a Blagnac et n'est jamais revenu je trouve que c'est un bon nom pour l'aéroport .
a écrit le 12/06/2018 à 15:18 :
Quelle stupidité !
Toulouse bénéficie d'une renommée internationale.
Aucun des personnages pourtant célèbres localement, depuis les Raymond, Florence Isaure, Pierre de Fermat...
a écrit le 12/06/2018 à 13:46 :
Une liaison directe avec la Chine ? Il serait temps ! La rumeur a prêté l'intention à la compagnie française XL-Airways de desservir Zhengzhou depuis Toulouse. Mais si les chinois connaissent peu Toulouse, quels français connaît Zhengzhou capitale de la province du Henan ?! Donc pas sérieux à moins que XL-Airways cherche à perdre de l'argent... plus crédible, l'évocation d'une ligne Toulouse/Tianjin desservie par la compagnie Tianjin-Airlines. L’ancienne capitale chinoise a l'avantage d'être à moins d'une heure par TGV de Pékin, au bord de la mer et en face de la ville pittoresque de Dalian. Quant au changement de nom de l'aéroport. C'est anecdotique comparé aux interrogations que peuvent susciter les actionnaires chinois ; développer la plateforme ou piller ses bénéfices ?!
Réponse de le 13/06/2018 à 8:58 :
Tianjin a surtout l'avantage d'être la ville des usines Airbus A320 et A330 et je suis sur que la partie avant de l'appareil (Business) sera remplie par Airbus à l'année vous y rajouté quelques touristes chinois et occitan en classe (Y) et ce sera certainement une ligne très rentable.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :