Cybersécurité : ITrust met un coup d'accélérateur à son développement

 |   |  562  mots
Jean-Nicolas Piotrowski est le fondateur et PDG d'ITrust.
Jean-Nicolas Piotrowski est le fondateur et PDG d'ITrust. (Crédits : Rémi Benoit)
La société de cybersécurité toulousaine recrute une trentaine de nouveaux postes pour soutenir sa très forte croissance. Deux ans après avoir levé deux millions d'euros pour s'installer aux États-Unis, ITrust ambitionne désormais de devenir le leader européen dans le domaine de la sécurité informatique.

En matière de cybersécurité, la Toulousaine ITrust joue dans la cour des grands. Créée en 2007 dans la Ville rose par Jean-Nicolas Piotrowski, la société qui dispose aussi d'un bureau à Paris veut désormais intensifier son développement. 30 nouveaux postes dont les deux tiers seront basés à Toulouse et le dernier tiers dans la capitale sont ouverts. Parmi eux, des profils techniques de développeurs ou encore de data scientists mais aussi d'autres plus commerciaux. Un recrutement important pour cette société de 50 personnes et qui s'explique par sa très bonne santé. Car si ITrust reste discrète sur son chiffre d'affaires, elle donne le ton sur l'état de ses commandes : 1,5 million d'euros en 2017, trois millions d'euros pour le seul premier trimestre 2018.

La raison de cette croissance : Reveelium et Ikare, du nom des programmes de détections de virus informatiques aux signaux faibles qu'elle a développé.

"Nous détectons les failles de sécurité en amont pour les corriger. Quand Airbus a été piraté cela a duré 20 mois. Nous, nous avions détecté la faille un jour avant et nous aurions pu résoudre cette attaque en quelques heures. Nous sommes seulement cinq sociétés à faire ça dans...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :