La coopérative Enercoop produit directement son "énergie citoyenne"

 |   |  593  mots
Enercoop a inauguré un parc solaire de 250 kilowatts-crêtes à Auterive dans le Gers.
Enercoop a inauguré un parc solaire de 250 kilowatts-crêtes à Auterive dans le Gers. (Crédits : Enercoop)
Dans le domaine des énergies renouvelables, Enercoop fait figure de pionnier. Depuis une décennie, cette coopérative affiche un modèle original de gouvernance partagée et un système de circuit court. Une logique que le fournisseur d'électricité entend désormais intensifier en produisant lui-même de l'énergie.

Dans le paysage des fournisseurs d'énergie, Enercoop, société coopérative d'intérêt collectif (Scic) joue dans la catégorie électricité verte. Créé à Paris en 2004 par plusieurs acteurs comme la Nef, une banque solidaire, l'association Hespul spécialisée dans les énergies renouvelables, les Amis de la Terre, Greenpeace ou encore Biocoop, le réseau de distribution de produits bio, Enercoop fait figure de pionnière dans ce domaine. Divisée en 10 coopératives indépendantes, les antennes du réseau sont disséminées à travers l'Hexagone et toutes réunies au sein d'un réseau coopératif qui affiche un chiffre d'affaires pour l'année 2017 de 40 millions d'euros et l'électricité la plus chère du marché. Un coût qui ne freine pas ses 53 000 clients (10% de professionnels et 90% de particuliers).

"Au début, les autres opérateurs ne croyaient pas à notre modèle. Maintenant qu'ils voient 50 000 consommateurs qui acceptent de payer leur énergie en sachant qu'elle est la plus chère du marché, ils comprennent qu'il y a une demande", commente François Richer, directeur général bénévole d'Enercoop en Midi-Pyrénées.

Créée en 2015, cette antenne revendique 5000 clients et 1600 sociétaires.

 Car chez Enercoop, la gouvernance est partagée. Au total, 29 000 sociétaires sous le modèle de une personne, une voix, peu importe le nombre de parts sociales achetées administrent cette Scic. Une société qui comme toute entreprise d'énergies renouvelables ne peut physiquement garantir une électricité verte à 100%. Nucléaire ou renouvelable, toutes les sources d'énergie passent sur le même réseau et se mélangent.

"Derrière la prise d'électricité, il y a un producteur. Qui c'est ce producteur ? Quel est l'impact local, environnemental et économique de cet achat ? Nous déversons notre électricité sur le réseau comme tout le monde mais c'est au niveau financier que tout se joue. Quand je vais payer un euro, l'euro va passer à travers la coopérative, mais la coopérative ayant contractualisé avec le producteur, elle le rémunère directement", explique Loïc Blanc, chargé de gestion pour l'antenne Midi-Pyrénées.

Le client est alors certain que pour chaque kilowatt acheté, les producteurs rémunérés sont ceux qui ont fourni l'équivalent de ce qu'il consommera en énergies renouvelables. Et que contrairement aux autres fournisseurs d'électricité verte, les producteurs rétribués, 162 au total sont...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :