L’Occitanie reste la 2ème région de France pour sa production d’électricité renouvelable

 |   |  463  mots
Le Réseau de transport de l’électricité (RTE) prévoit un milliard d’euros d’investissement d’ici 2022.
Le Réseau de transport de l’électricité (RTE) prévoit un milliard d’euros d’investissement d’ici 2022. (Crédits : Stéphane Mahe)
RTE a présenté, ce 12 avril, son bilan électrique de l’année 2017 pour la région Occitanie, première en France à couvrir majoritairement sa consommation par de l’énergie renouvelable. L’an dernier, le responsable du réseau de transport de l’électricité avait investit une somme de 120 millions d’euros sur l’ensemble du territoire. Erik Pharabod, délégué RTE dans le Sud-Ouest, a annoncé prés d’un milliard d’euros d’investissements d’ici 2022.

RTE (Réseau de transport d'électricité) vient de publier son bilan électrique 2017 pour l'Occitanie. Pas de surprise pour la région qui se stabilise avec une consommation de 35 TWh (térawatt-heure) au cours de l'année 2017, comme en 2016.

Cet équilibre est dû notamment à "des consommateurs plus attentifs aux appareils et modes de chauffage qu'ils utilisent", explique Erik Pharabod, délégué RTE dans le Sud-Ouest. Derrière cette stabilité se cache tout de même une disparité entre les départements : les consommateurs se situent principalement dans les zones d'activités telles que la Haute-Garonne ou encore l'Hérault.

"Si la consommation est déséquilibrée entre les différents départements, les lieux de production d'électricité, eux, se situent uniformément sur l'ensemble de la région Occitanie", assure Erik Pharabod.

Les énergies renouvelables représentent 35,6% de la consommation

Malgré une production en baisse de - 8,2% (33,4 TWh) par rapport à l'année 2016, il faut tout de même noter une grande amélioration des parts de production d'électricité éolienne et solaire. Elles se sont respectivement développées de + 21,3% (3,1 TWh) et + 12,6% (2,1 TWh) pour atteindre 9,3% et 6,2% de la couverture de la production.

Les autres parcs ont quant à eux vu leur production baisser : le thermique de - 15,6% (0,2 TWh), l'hydraulique de - 15,1% (9,4 TWh), le nucléaire de - 10,3% (17,8 TWh) et les bioénergies de -1,2% (0,8 TWh).

Tous réseaux confondus, la production de la région Occitanie a couvert 95% de sa consommation en 2017. Les énergies renouvelables représentent 35,6% de la consommation, soit le taux le plus élevé de France même si ce chiffre a baissé en 2017, puisque les années précédentes il se situait autour de 40%. Cela s'explique par la baisse de production hydraulique, en raison d'une pluviométrie moins abondante qu'en 2016.

Un investissement d'1 milliard d'euros d'ici 2022

"Ces chiffres sont annuels, il y a des jours où l'on a consommé plus que ce que l'on a produit et d'autres où l'on a produit bien plus que ce que nous avons consommé", atteste Erik Pharabod.

La région a donc, au cours de l'année 2017, été tantôt importatrice et tantôt exportatrice d'électricité. En effet, l'Occitanie a importé 35,5 TWh depuis les régions Auvergne, Rhône-Alpes, Centre Val-de-Loire et Nouvelle-Aquitaine ; et exporté 28,4 TWh vers la région Provence-Alpes-Côte d'Azur et l'Espagne. "L'Occitanie reste en générale très nettement exportatrice de son électricité", assure le délégué RTE.

Pour une meilleure utilisation du réseau en place, le développement des énergies renouvelables, et l'utilisation croissante des technologies numériques, RTE prévoit d'investir une somme d'un milliard d'euros d'ici 2022. Elle compte notamment accompagner le développement des énergies marines. En Occitanie, RTE alimente 32 clients industriels, 111 sites de production et 3 réseaux de distribution.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 18/04/2018 à 16:02 :
Difficile à comprendre : l'Occitanie a importé 35.5 TWh et en a exporté 28.4. Comment peut-on affirmer qu'elle reste "très nettement exportatrice de son électricité" ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :