La startup Coovia change d'équipe pour son virage vers le BtoB

 |   |  338  mots
Murielle Renard, Laurène Dia et Pol Barrière (de gauche à droite) sont les nouveaux visages de la direction de Coovia.
Murielle Renard, Laurène Dia et Pol Barrière (de gauche à droite) sont les nouveaux visages de la direction de Coovia. (Crédits : Coovia)
Fondée en 2012 par David Larcher, la startup Coovia a depuis créé une application de covoiturage portant le même nom afin de répondre à la problématique des embouteillages toulousains. Suite à un changement de stratégie, son fondateur a récemment quitté la société pour un nouveau projet, tandis que Coovia a été repris par trois associés, salariés de la structure.

Après avoir créé une application mobile de covoiturage pour tenter de résoudre la problématique des embouteillages dont sont victimes Toulouse et son agglomération, l'entreprise Coovia a changé sa cible.

Depuis le 1er janvier 2018, les entreprises de plus de 100 salariés ont obligation de mettre un plan de déplacement en interne (télétravail, covoiturage, autopartage), pour réduire au maximum le trafic routier. La startup toulousaine a donc décidé d'accompagner ces entreprises dans la mise en place du PDE (Plan de déplacements entreprise). Ainsi, le CHU de Toulouse, le Conseil Départemental, Airbus, le Crédit Agricole 31 ou encore le Groupe IGS, pour ne citer qu'eux, bénéficient de l'accompagnement de Coovia dans cette nouvelle législation.

Mais ce changement de stratégie, le passage du B to C au B to B, ne correspondait plus aux attentes de toute l'équipe de Coovia, et a donc connu quelques changements.

David Larcher se consacre à un nouveau projet de covoiturage

"L'entreprise Coovia est historiquement tournée vers le covoiturage domicile-travail, avec une application mobile à développer et donc beaucoup de Recherche et Développement. Après cinq ans d'existence, nous sommes désormais plus dans une phase de commercialisation que de création, notamment auprès des entreprises. David Larcher, le fondateur de l'entreprise, préférant le côté innovation, a décidé de se consacrer à un nouveau projet", explique Murielle Renard, l'une des trois associés qui a repris l'entreprise.

Depuis le 29 décembre 2017 officiellement, Coovia a donc été repris par Laurène Dia, responsable commerciale, Murielle Renard, chef de projet mobilité et Pol Barrière, responsable marketing. Salariés de l'entreprise ces dernières années, ils sont désormais associés et détiennent 80 % du capital, les 20 % étant conservés par Actia.

David Larcher

David Larcher, le fondateur de Coovia./ Rémi Benoit

De son côté, David Larcher vient de créer une société entièrement dédiée à MyPeopleGo, un nouveau projet de covoiturage événementiel.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :