Chronopost livre le dimanche pour certains sites de commerce en ligne

 |   |  545  mots
Chronopost a commencé les livraisons le dimanche au milieu du mois de décembre dernier.
Chronopost a commencé les livraisons le dimanche au milieu du mois de décembre dernier. (Crédits : Chronopost)
Le leader français de la livraison Chronopost propose depuis le 19 décembre aux clients de huit e-commerces la livraison le dimanche. La formule a d'abord été testée en Île-de-France, avant d'être importée dans 14 grandes villes de l'Hexagone juste avant la période de Noël. Un mois et demi après son lancement à Toulouse, l'heure est au bilan.

Plus besoin d'attendre son colis toute la semaine. Chronopost donne désormais le choix aux clients de certains sites de commerce en ligne comme la Fnac, Cdiscount ou encore Aquarelle, de se faire livrer le dimanche entre 9 heures et 13 heures dans l'agglomération toulousaine. Les trois géants du e-commerce sont parmi les premiers à adhérer à ce nouveau service.

"Il y avait une véritable attente de la part des clients. On est convaincu que ça va devenir un mode de livraison comme un autre et que les consommateurs l'adopteront", commente Pierre-Yves Escarpit, directeur des opérations à Cdiscount.

Selon une enquête réalisée en janvier 2017 par Chronopost, filiale de la Poste,       92,57 % des clients qui commandent sur le web souhaitaient avoir un choix de livraison entre le samedi et le dimanche. En 2016, Cdiscount a été le premier site à tester l'offre de Chronopost auprès de ses clients franciliens. Une première année pilote qui s'est révélée concluante et qui a permis au géant du e-commerce de livrer environ 1000 colis le dimanche 24 décembre dernier sur l'ensemble du pays, grâce notamment à l'exportation de l'offre aux grandes villes de France.

Livraison sur-mesure pour les fêtes

Malgré un enthousiasme relatif des particuliers à Toulouse, Chronopost a réalisé environ 30 livraisons le 24 décembre dans le secteur toulousain. Mais cette fin d'année a définitivement permis de faire connaître ce nouveau service aux clients des e-commerces partenaires :

"Les gens ont eu envie de voir si ça fonctionnait. On a eu beaucoup de retours positifs", commente Sébastien Chassibout, directeur des opérations à Chronopost Toulouse.

Avec la livraison la veille de Noël, certains toulousains ont eu la chance d'effectuer leurs achats à la dernière minute et de réceptionner leur colis quelques heures avant l'ouverture des cadeaux, sans frais de port supplémentaires :

"Ce qui a été très intéressant pour les fêtes, c'est que nos clients ont pu commander jusqu'au samedi 23 décembre à 14 heures et être livrés chez eux le dimanche 24 décembre", explique Pierre-Yves Escarpit.

Un service basé sur le volontariat des salariés

Les équipes de la succursale toulousaine de Chronopost ont été renforcées pour la semaine de Noël, qui représente 30 % du chiffre d'affaires de l'année. Certains employés travaillaient déjà le dimanche après-midi pour préparer les colis livrés le lundi matin. Le calendrier des salariés connaît donc une réorganisation, mais le travail dominical s'effectue sur la base du volontariat. Une prime de cinquante euros par dimanche est versée aux volontaires, qui bénéficient également de la prise en compte d'heures supplémentaires et de jours de récupération si nécessaire.

"L'avantage de l'ouverture de l'offre aux grandes villes comme la nôtre est que nous livrons dans la métropole toulousaine, pas seulement dans le centre-ville. Pour l'instant, ce service représente en moyenne la livraison d'une dizaine de colis pour les dimanches normaux", explique Sébastien Chassibout.

Grâce aux deux poids lourds du e-commerce Fnac et Cdiscount, le nombre de colis livrés le dimanche pourrait monter en flèche au mois de janvier avec les soldes dont la date de fin est le 20 février.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :