À Toulouse, Michel Sarran, porté par l'effet Top Chef, remplit le 8e Ciel le restaurant de l'aéroport

Le chef gersois doublement étoilé, Michel Sarran, a investi durant toute la semaine les cuisines du 8e Ciel, le restaurant de l’Aéroport Toulouse-Blagnac. Le chef rend visite au restaurant toulousain tous les 6 mois depuis 2007, mais cette année marque un tournant. Le grand public a afflué pour rencontrer Michel Sarran, juré de la dernière saison de Top Chef, le célèbre concours culinaire diffusé sur M6.

4 mn

Michel Sarran
Michel Sarran (Crédits : Rémi Benoit)

Preuve de la nouvelle notoriété du chef gersois Michel Sarran, ils étaient des centaines à affluer au 8e Ciel, le restaurant de l'aéroport toulousain, pour pouvoir goûter sa cuisine. En effet, le chef doublement étoilé a été l'un des membres du jury de la dernière saison de Top Chef, le concours culinaire suivi chaque année par des millions de téléspectateurs sur M6.

Un véritable "effet Top Chef"

Collaborant avec le chef depuis 8 ans, Nathalie Millet, directrice de l'établissement, a constaté un avant et un après Top Chef. En effet, Michel Sarran a acquis une très forte notoriété aux yeux du grand public en participant à la dernière saison du concours de cuisine phare du petit écran, aux côtés de chefs reconnus comme Hélène Darroze par exemple.

"Il y a eu un effet Top Chef incroyable, explique la directrice du site. Le restaurant était complet tous les jours. Nous avons dû limiter les réservations à 170 couverts par jour, et encore nous en refusions des dizaines et des dizaines. C'est incroyable, on ne sentait pas la même notoriété auparavant."

En effet, bon nombre de gens sont venus manger au restaurant cette semaine pour goûter la cuisine du chef bien sûr, mais aussi pour le rencontrer et se faire prendre en photo à ses côtés. En général, le restaurant est fréquenté en majorité par des touristes qui veulent découvrir la gastronomie régionale ou des sociétés pour des repas d'affaires. Cette semaine, la clientèle était bien différente.

"En temps normal, nous comptons une trentaine de réservations le midi. Pendant cette première semaine de juin, l'ensemble des couverts a été réservé à l'avance. Cela équivaut à 170 réservations par jour. Les gens se sont rendus spécialement à l'aéroport pour déguster la cuisine de Michel Sarran", précise Nathalie Millet.

Une collaboration de longue date

La collaboration entre le chef Michel Sarran et le 8e Ciel ne date pas de son passage à Top Chef. Il travaille en effet avec le restaurant depuis 2007, par le biais d'un contrat de partenariat avec le groupe Élior. C'est ce groupe qui gère tous les points de restauration au sein de l'aéroport Toulouse-Blagnac.

Depuis, la signature de ce partenariat, le chef se rend régulièrement à l'aéroport, pour travailler sur l'élaboration du menu notamment.

"Il est dans un premier temps conseiller culinaire du restaurant, c'est-à-dire que, tous les six mois, il vient à l'aéroport nous donner des conseils, nous faire des propositions de menus, etc., explique Nathalie Millet. En plus de cela, deux semaines par an, en général en décembre et juin, il vient travailler au sein même des cuisines du 8e Ciel pour apporter son expertise et son savoir-faire."

Une expertise et un savoir-faire que tous les salariés du restaurant sont heureux de pouvoir partager avec le chef gersois. Le 8e Ciel est composé de 10 salariés en salle et 10 salariés en cuisine. "Tous peuvent bénéficier de l'expérience du chef Sarran et ont plaisir à passer un moment de travail avec lui", précise Nathalie Millet.

"Après un temps pour apprendre à se connaître, je ressens aujourd'hui une vrai osmose entre l'équipe et le chef, constate la directrice de l'établissement. C'est quelqu'un de bienveillant avec le personnel. Mais il y a toujours une forme de stress avant de le recevoir dans nos cuisines. C'est un chef doublement étoilé quand même !"

D'autres projets avec Michel Sarran ou d'autres chefs toulousains ?

Avec le succès de cette "Semaine Michel Sarran", l'événement sera-t-il renouvelé plus souvent ? "Pour l'instant, nous restons sur les mêmes termes que le contrat de partenariat de base, mais il est vrai que cette réussite nous pousse à nous interroger sur une programmation différente", reconnaît Nahalie Millet. Cette dernière n'oublie cependant pas que c'est le nom et la notoriété de Michel Sarran qui attire.

"Si on avait pu ouvrir pour 250 clients par jour on l'aurait fait, il y a une vraie demande. Mais cette réussite, on la doit à Michel Sarran, c'est lui qui attire le monde. Il existe un grand nombre de jeunes chefs toulousain talentueux, mais je ne pense pas qu'ils attireraient autant de monde que le chef Sarran", explique la directrice du site.

Le chef étoilé, aux commandes de son propre restaurant éponyme à Toulouse, sera donc de retour dans les cuisines du 8e Ciel en décembre prochain pour une nouvelle semaine aux fourneaux. Comme tous les mois de décembre depuis 2007.

4 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.