En kiosque : l'agroalimentaire face au défi climatique en Occitanie

 |   |  286  mots
Le dernier numéro de La Tribune est consacré à Toulouse.
Le dernier numéro de La Tribune est consacré à Toulouse. (Crédits : Rémi Benoit)
Dans son numéro à paraître vendredi 4 octobre, La Tribune consacre son numéro à l'Occitanie et plus particulièrement sa filière agroalimentaire. Le premier employeur régional doit faire face au dérèglement climatique.

Contrairement à ce que l'on pourrait penser, la filière aéronautique n'est pas le premier secteur employeur de la région Occitanie, malgré la présence du géant européen Airbus. Il s'agit en réalité de la filière agroalimentaire, qui comprend les exploitations agricoles et les entreprises de transformation, qui pèse pour 164 000 emplois sur le territoire.

Seulement ce poumon économique, produisant un chiffre d'affaires annuel de 13,7 milliards d'euros chaque année, doit faire face au dérèglement climatique. Ainsi, la filière doit évoluer, adapter ses pratiques et trouver des solutions, parfois technologiques. C'est donc cette problématique que la rédaction de La Tribune a tenté d'analyser, de décrypter tout en mettant en avant des initiatives allant dans le bon sens à travers son cahier spécial Toulouse à paraître en kiosque, vendredi 4 octobre.

Alors, au-delà d'une enquête globale sur le sujet, vous pourrez retrouver chères lectrices, chers lecteurs les sujets suivants :

  • "Une utilisation des terres à repenser", afin de protéger les terres agricoles de l'essor urbanistique toulousain
  • "La bataille pour l'eau a commencé", car il est plus que jamais temps d'économiser l'eau sur le territoire du Sud-Ouest souffrant déjà d'un déficit hydrique
  • Un zoom sur Nutrition & Santé, un pionnier dans les protéines végétales en plein développement
  • Découverte de l'entreprise Sinafis qui conçoit des sondes bon marché pour surveiller les récoltes
  • Un reportage au cœur des serres de tomates XXL de Bessières, au nord de Toulouse, qui veulent continuer de grossir
  • Pour terminer, vous découvriez une analyse sur la tendance à l'industrialisation de la filière bio régionale

En vous souhaitant une bonne lecture !

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :