En kiosque : comment Toulouse se prépare au changement climatique ?

 |   |  240  mots
Le supplément Toulouse de la Tribune est en kiosque.
Le supplément Toulouse de la Tribune est en kiosque. (Crédits : DR)
Alors que s'ouvre la COP24, la nouvelle édition Toulouse de la Tribune en kiosque s'intéresse aux répercussions du réchauffement climatique sur la Ville rose. Dans ce dossier, il est aussi question de l'émergence du photovoltaïque sur les toits des bâtiments publics et l'introduction d'une charte sur les nouvelles mobilités.

Des canicules plus intenses et plus fréquentes, une quasi disparition de la Garonne, la pollution chronique aggravée... voici les conséquences du changement climatiques qui se profilent pour la Ville rose dans les années à venir. Comment s'y prépare-t-elle ? Décryptage à lire dès à présent en kiosque dans la nouvelle édition Toulouse de La Tribune.

Dans ce cahier de 12 pages, la rédaction fait le point sur le projet de parc solaire sur une ancienne friche de l'usine AZF, de la pétrochimie à l'énergie solaire, retour sur une reconversion atypique. Il est aussi question de l'essor du photovoltaïque sur les toits des bâtiments publics. La métropole mais aussi de simples citoyens poussent à l'émergence de tels projets. La Tribune présente également l'un des premiers projets de centrales solaires flottantes, au sud de Toulouse : un défi technique et une solution pour éviter de grignoter sur le foncier ?

Focus par ailleurs sur des entreprises qui misent sur la transition énergétique : la coopérative d'énergie renouvelable Enercoop lance ses propres centrales, Kawantech déploie à grande échelle ses lampadaires intelligents, un système d'économie d'énergie qui permet aussi... de détecter les places de parking disponibles. Enfin dans ce dossier vous pourrez lire comment Toulouse encadre l'émergence de nouvelles mobilités en ville.

Ce supplément est à retrouver chez votre marchand de journaux ou depuis notre boutique en ligne.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :