Élections départementales annulées à Castanet-Tolosan

 |   |  59  mots
Le tribunal administratif de Toulouse a annulé les élections départementales sur le canton de Castanet-Tolosan. Le binôme divers droite Arnaud Lafon / Élisabeth Barral avait en effet déposé un recours, 14 voix seulement les séparant des gagnants, les PS Muriel Pruvot et Bernard Bagnéris.

Le tribunal administratif indique des irrégularités dans l'émargement, avec 17 signatures "litigieuses". "Nous aurions donc dû gagner cette élection avec 3 voix d'écart", s'amuse le Modem Arnaud Lafon, qui espère remporter le nouveau scrutin. En effet, de nouvelles élections pourraient être organisées, mais Muriel Pruvot et Bernard Bagnéris ont la possibilité de faire appel.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 01/10/2015 à 11:00 :
Je trouve cet argument des signatures surprenant. Que faisaient les membres du bureau de vote dans l'hypothèse où des tricheurs auraient voté à la place des électeurs inscrits ? Ils dormaient ? De plus ce jugement fait fi des difficultés à signer dues à la mauvaise position des électeurs émargeant (debout et avec un cahier à l'envers ce qui est perturbant pour certains). Enfin ne crée-t-on pas un précédent dangereux puisque, à la lecture de cette jurisprudence, des électeurs partisans pourraient volontairement signer différemment lors des deux tours d'un scrutin local pour qu'un recours puisse être déposé par leur candidat en cas de défaite étroite.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :