L'électrosensibilité reconnue comme handicap par le tribunal administratif de Toulouse

 |   |  82  mots
Le tribunal administratif de Toulouse vient de reconnaître l'électrosensibilité comme handicap grave.

Martine Richard, électrosensible, avait porté l'affaire devant la justice après que le Conseil départemental lui a refusé en avril 2014 l'allocation adulte handicapé. Pourtant, cette Ariégeoise a dû se retirer à la montagne pour échapper aux ondes qui lui provoquent des maux de tête importants et des troubles de la mémoire. Le tribunal administratif lui a reconnu une déficience fonctionnelle de 85 % et lui a attribué l'allocation. Ce jugement fera jurisprudence pour les personnes souffrant du même handicap.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :