Martin Malvy interpellé au sujet de l'aéroport de Toulouse

 |   |  84  mots
Christian Picquet, conseiller régional Front de gauche de Midi-Pyrénées et porte-parole national de la Gauche unitaire, demande à Martin Malvy de réagir suite aux révélations sur l'actionnaire chinois de l'aéroport de Toulouse.

Considérant qu'un "scandale d'État menace peut-être d'éclater", Christian Picquet a demandé au président du Conseil régional de Midi-Pyrénées d'interroger le gouvernement "sur la réalité des faits révélés par la presse" et "que soit a minima annulée l'option de vente au nouvel actionnaire des 10% de capital restant en possession de l'État." Martin Malvy a répondu qu'il retenait la suggestion de s'adresser au gouvernement pour obtenir davantage d'informations sur le dossier.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :