L'État accorde 1 million d'euros de financement pour la ligne Castres-Paris

 |   |  137  mots
Le secrétaire d’État chargé des Transports Alain Vidalies a officiellement confirmé la participation de l’État au financement de la liaison aérienne Castres-Paris à hauteur de 1 million d'euros.

Martin Malvy a réagi à cette annonce :

"Nous avions attiré l'attention de Monsieur Vidalies sur l'importance de cette desserte pour la ville de Castres et son territoire, notamment en matière d'attractivité économique. L'État fait un effort. Demie satisfaction néanmoins puisque cette décision pose la question de la répartition, entre la Région, le Conseil départemental, la communauté d'agglomération, la CCI et l'aéroport, du montant que l'État ne prendra plus à sa charge."

Le secrétaire d'État avait en effet annoncé une baisse des dotations de l'État envers l'aéroport Castres-Mazamet, et notamment pour la ligne quotidienne Castres-Paris. Cette réduction de l'aide de la part de l'État avait remis en cause la survie de ce petit aéroport, situé à 1h30 en voiture de l'aéroport Toulouse-Blagnac.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :