5 000 signatures contre le futur nom de l'UMP

 |   |  93  mots
5 000 signataires se sont joints au collectif opposé au nom "Les Républicains", la nouvelle appellation de l'UMP.

Mardi 5 mai, une assignation en nullité de marque sera délivrée devant le tribunal de grande instance de Paris contre "Les Républicains", le nom choisi par Nicolas Sarkozy pour remplacer l'UMP. Les requérants, représentés par l'avocat toulousain Christophe Lèguevaques, s'opposent à la "monopolisation par un parti d'une appellation qui est notre patrimoine commun". Une pétition, lancée à la mi-avril par le collectif, aurait atteint les 5 000 signatures. Les militants UMP seront quant à eux appelés à voter pour ou contre ce nouveau nom les 28 et 29 mai, par vote électronique.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :