LaTribune.fr

Toulouse

Edition quotidienne
du 30 août 2017

Le décryptage

Janus : la filière française des nanosatellites étudiants est pilotée depuis Toulouse

Peu chers et performants, les satellites miniatures ont le vent en poupe. Depuis 2012, le Cnes propose même aux étudiants français de financer à 50% le développement de leur propre nanosatellite. Créé à Toulouse, le réseau Janus regroupe aujourd’hui 12 établissements dans neuf villes de l’hexagone. Objectif : répondre aux problématiques scientifiques des laboratoires, miniaturiser puis valider de nouvelles technologies industrielles, et former les futurs ingénieurs du spatial.
EyeSat
Nanosatellite Eye-Sat, projet pilote du réseau Janus (Crédits : CNES/Emmanuel Grimault, mars 2017)
Mot de passe oublié

Merci de saisir l'adresse mail fournie lors de la création de votre compte, un email vous sera envoyé avec vos informations de connexion.

Si vous ne parvenez toujours pas à accéder à votre compte, n'hésitez pas à nous faire une demande par e-mail afin de modifier les paramètres de votre compte : info@latribunetoulouse.fr

Retour à la page de connexion
Mot de passe oublié

Un e-mail contenant vos informations de connexion a été envoyé.

Retour à la page de connexion