Sylvia Pinel, la ministre du Tourisme, inaugure le salon Mahana et promeut le tourisme d'affaires

 |   |  407  mots
Sylvia Pinel, entourée de Bernard Keller et Pierre Cohen
Sylvia Pinel, entourée de Bernard Keller et Pierre Cohen
Sylvia Pinel, ministre du Tourisme, de l'artisanat et du commerce, s'est rendue aujourd'hui au Parc des Expositions de Toulouse pour inaugurer le salon du tourisme Mahana. Partant du constat que 3 millions de personnes ne partaient pas en vacances, la ministre a annoncé la mise en place, à titre expérimental, d'un programme qui permettra à une cinquantaine de jeunes en apprentissage de partir en congés.


La ministre du Tourisme, Sylvia Pinel, est revenue, pour quelques heures, en terre du Sud-Ouest. Dans une région qu'elle connaît pour y avoir été élue députée dans le Tarn-et-Garonne, Sylvia Pinel a inauguré ce matin le salon Mahana de Toulouse. Décliné sur plusieurs villes (Lille, Lyon), la 16e édition du salon toulousain s'ouvre aujourd'hui jusqu'au 10 février au Parc des Expositions.
Sur 8.200 m2 sont regroupés 2 016 exposants. Les visiteurs pourront voir les stands des régions françaises voisines ou encore des pays étrangers comme la Turquie, la Tunisie jusqu'à l'Irlande.

5.000 ambassadeurs So Toulouse
Alors que le tourisme représente 7 % de l'économie régionale, Pierre Cohen, maire de Toulouse, a signalé que la marque "So Toulouse" venait de fêter son cinq millième ambassadeur. À ce titre, l'édile a intronisé la ministre du Tourisme "ambassadrice de la marque". Elle rejoint Fabrice Brégier, Claude Onesta et Guy Novès, entre autres. Autre constat pour le maire de la ville, il faudrait que le temps moyen de séjours des touristes progresse: "nous ne sommes pas encore une destination touristique sur 5-6 jours".

Récemment, l'Union européenne a attribué plusieurs subventions qui favorisent le développement touristique des régions. À titre d'exemple, une subvention de 71.800 € sera attribuée pour la réalisation d'un port estival de l'Uvarium à Moissac.

Tourisme d'affaires
Pour la ministre Sylvia Pinel, "le tourisme d'entreprises est à améliorer. Même s'il existe déjà à Toulouse, nous avons encore une marge de progrès à atteindre. Il faudrait proposer des contrats de destinations". Selon elle, il est nécessaire de "mieux se coordonner, se fédérer sur des thématiques fortes". Parmi ses objectifs, le "thermoludisme" sera un cap de développement à atteindre. De plus, elle souhaite que "la marque France ait un rôle prépondérant" à l'avenir.

Favoriser les départs en vacances
"Chaque année, 3 millions de personnes ne partent pas en vacances", déplore Sylvia Pinel. Avec l'aide des collectivités territoriales, elle annonce qu'à titre expérimental, "une cinquantaine de jeunes en apprentissage" pourront partir en vacances "au mois de mars prochain". La ministre souhaite "qu'à terme, un plan d'envergure" soit opérationnel sur toute la France. Sans pouvoir définir actuellement les conditions et modalités précises de cette expérience, une nouvelle visite aura lieu en mars en Midi-Pyrénées pour présenter le projet expérimental.

Kevin Figuier
© Kevin Figuier

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :