Oséo a soutenu 3.400 entreprises en 2010 pour 1,3 Md€ de financement obtenus

 |   |  938  mots
Laurent de Calbiac, directeur régional d'Oséo Midi-Pyrénées, a présenté ce mardi 8 janvier le bilan 2010 de l'organisme dédié au financement de la croissance et de l'innovation des entreprises. L'activité d'Oséo, qui a injecté 576 millions d'euros, est restée très forte durant l'année écoulée, alors que les indicateurs économiques font grise mine.Oséo, entreprise publique, est positionnée sur trois métiers : l'aide à l'innovation, la garantie des concours bancaires et des investisseurs en fonds propres, ainsi que le financement en partenariat.

Laurent de Calbiac, directeur régional d'Oséo Midi-Pyrénées, a présenté ce mardi 8 janvier le bilan 2010 de l'organisme dédié au financement de la croissance et de l'innovation des entreprises. L'activité d'Oséo, qui a injecté 576 millions d'euros, est restée très forte durant l'année écoulée, alors que les indicateurs économiques font grise mine.

Oséo, entreprise publique, est positionnée sur trois métiers : l'aide à l'innovation, la garantie des concours bancaires et des investisseurs en fonds propres, ainsi que le financement en partenariat. « Notre activité en Midi-Pyrénées est restée à un niveau très soutenu en 2010, indique Laurent de Calbiac, avec notamment une implication forte dans le cadre du Plan de relance et du programme Investissements d'avenir. Près de 3.400 entreprises ont été aidées, elles ont obtenu 1,3 milliards d'euros de financements publics et privés, soit une augmentation de 28% par rapport à 2009. »

Dans le détail en région, 104 M€ sont allés au financement de projets innovants, notamment par le biais des premières aides mise en place par Oséo Midi-Pyrénées dans le cadre du Fonds unique interministériel. 412 M€ de prêts ont été garantis en faveur de l'investissement (+ 24% par rapport à 2009). 116 M€ de prêts de trésorerie ont également été garantis dans le cadre du Plan de relance, un dispositif qui s'est achevé en décembre dernier. 336 M€ de financements ont été mis en place en partenariat avec les banques et organismes de fonds propres. Enfin, 218 M€ de créances ont été financés.

Annonçant « un net rebond du financement et un effet de levier supérieur à la moyenne nationale », Laurent de Calbiac s'est réjoui « de ces volumes d'activités qui vont au-delà du poids économique de notre région ». Car si les résultats d'Oséo Midi-Pyrénées sont bons, les entreprises de la région ont indéniablement été chahutées en 2010. Les trésoreries ont souvent été malmenées, 37% des PME évoquant des difficultés de cet ordre au cours des six derniers mois (contre 33% au plan national). Un constat qui s'applique tout particulièrement aux travaux publics, sur fond de baisse des prix et donc des marges.

Les PME prudentes pour 2011

Tous secteurs confondus, l'enquête semestrielle régionale d'Oséo, parue en janvier, fait état d'une « année 2010 morose » avec 38% des entreprises annonçant une hausse de l'activité durant l'année écoulée contre 36% une diminution. Avec un indice à +2, Midi-Pyrénées ressort bien en-dessous du +17 de la moyenne nationale des PME. Côté chiffre d'affaires, ce n'est guère mieux : l'évolution de la valeur nominale est estimée à +2,3, là où la moyenne française est à +3,6... Pas de quoi pavoiser donc. En terme d'emploi, 2010 a rimé avec contraction des effectifs : 24% des entreprises les ont réduit, seulement 18% les ont accrus. Là aussi, l'indicateur régional (-6 donc) est éloigné des +6 de la moyenne nationale. La rentabilité, jugée mauvaise par 34% des dirigeants régionaux, et les dépenses d'investissement, dont l'indicateur recule à -11 (contre -4 pour la France), ne s'en tirent pas mieux.

Malgré ces données guère encourageantes, « la reprise est là et nous allons la consolider », affirme Laurent de Calbiac. Une « hausse timide de l'activité » est envisagée en 2011, 32% des PME régionales tablant sur un développement de leur activité, et 13% sur une diminution. L'indicateur prévisionnel régional (+19) est largement distancé par celui de la France entière (+27). Frileux, prudents ou réalistes, les dirigeants midi-pyrénéens ? L'avenir le dira. Leurs prévisions font en tout cas état d'une progression espérée des effectifs et surtout d'investissements forts, au-delà de la moyenne nationale.

70 entreprises régionales
labellisées Oséo Excellence

Oséo compte désormais « mettre le cap sur les trois « i » : innovation, investissement, international ». Le programme des Investissements d'avenir prévoit au plan national 2,5 milliards d'euros supplémentaires, confiés à Oséo, pour stimuler la compétitivité dans les deux prochaines années. Parmi l'éventail de possibilités offertes aux dirigeants : les contrats de développement participatif pour renforcer les hauts de bilan (27 ont déjà été conclu pour 20 M€ en région), les prêts verts bonifiés, le soutien apportés aux projets structurants des pôles de compétitivité... Quelques dossiers sont également étudiés dans le cadre de l'aide à la réindustrialisation des territoires. Au-delà de ces enveloppes financières, Oséo compte également « renforcer les relations avec Ubifrance », espère « mieux financer les phases d'amorçage » et « fluidifer le Fonds unique interministériel dont la gestion a été confiée à Oséo ».

Laurent de Calbiac, accompagné par Jean-François Rémy, délégué à l'innovation, s'est aussi félicité des débuts prometteurs d'Oséo Excellence, communauté d'entreprises sélectionnées par les chargés d'affaires pour leur potentiel important, créée en 2010. Au plan national, 2.000 sociétés font partie de ce cercle restreint, elles sont près de 70 au niveau régional. Parmi elles, quelques-unes bien connues comme Prooftag, Figeac Aero, LDL Technologies... Oséo leur propose d'être « vues, entendues, et d'échanger ». Concrètement, les membres de cette communauté bénéficient entre autres d'actions de communication d'envergure, notamment en direction des médias nationaux. Oséo se charge d'impulser une dynamique de partenariats, de rencontres...

Mikaël Lozano

En savoir plus :
- Oséo annonce avoir soutenu 80.000 entreprises au plan national en 2010, qui ont obtenu 29 milliards d'euros de financement.
www.oseo.fr


En photo : Jean-François Rémy, délégué à l'innovation et Laurent de Calbiac, directeur régional d'Oséo Midi-Pyrénées (© Mikaël Lozano)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :