L'emploi retrouve des couleurs en Occitanie en ce début d'année 2021, mais...

Après une année 2020 marquée par le chômage partiel et les plans sociaux, l'emploi salarié semble retrouver des couleurs en Occitanie selon les premières données sur 2021 de l'Insee et de l'Urssaf. Néanmoins, cette renaissance est à nuancer pour plusieurs raisons.

5 mn

Le secteur de la construction se porte très bien en Occitanie, ces derniers mois, sur le terrain de l'emploi.
Le secteur de la construction se porte très bien en Occitanie, ces derniers mois, sur le terrain de l'emploi.

Est-ce la sortie du tunnel qui se profile pour la région Occitanie ? Selon l'Urssaf, les emplois salariés du secteur privé ont bien progressé sur l'année 2020, en comparant les données du premier trimestre 2020 à celui de 2021. Avec une progression de +1,9%, la région aussi grande que l'Irlande se trouve dans le peloton face à ses 12 homologues, néanmoins d'un point de vue comptable ce sont 25.900 emplois qui ont vu le jour.

Lire aussi 9 mnEmploi : Malgré les incertitudes post-Covid, 5.000 intentions d'embauche répertoriées à Toulouse

Une tendance que confirme de son côté l'Insee, qui elle, a étudié le sujet en faisant la comparaison avec le dernier trimestre de l'année précédente. "Au premier trimestre 2021, l'emploi salarié repart à la hausse en Occitanie, comme en France, après avoir marqué le pas en fin d'année, et retrouve presque son niveau d'avant-crise", explique l'organisme. Ce dernier met ainsi en avant les 11.000 emplois salariés créés sur les trois premiers mois de l'année, dont 10.700 dans le privé. Un chiffre qui permet à l'emploi salarié total de retrouver presque son niveau d'avant-crise, avec "seulement" une baisse de - 0,5% par rapport à 2019.

Emploi

L'évolution de l'emploi salarié total sur ces dernières années.

Une bonne nouvelle avant tout précaire

Néanmoins, ce voyant vert est à nuancer. Sur l'année, "hors intérim, la hausse se limite à 0,6 %" de l'emploi salarié privé, selon l'Urssaf. De plus, selon une enquête de l'Insee, l'emploi intérimaire n'est pas au beau fixe dans la région Occitanie.

"L'emploi intérimaire est en repli de 0,8% au premier trimestre, alors qu'il progressait depuis trois trimestres consécutifs. L'intérim perd ainsi 400 emplois sur le trimestre. En Occitanie, l'emploi intérimaire reste inférieur de 11% à son niveau d'avant-crise, fin 2019", détaille l'Insee.

Emploi

L'évolution de l'emploi intérimaire.

Cet aspect de la hausse de l'emploi salarié total signifie donc que la majorité des emplois créés sont avant tout des emplois précaires et non pérennes. Quant au chômage partiel, son utilisation diminue légèrement. "Le recours au chômage partiel a légèrement diminué au premier trimestre 2021 mais reste largement supérieur à son niveau d'avant crise. Les indemnités de chômage partiel versées, non soumises à cotisations sociales, représentent 3,2 % de la masse salariale totale en Occitanie, contre 3,6 % au trimestre précédent", précise l'Urssaf.

Lire aussi 5 mnAAA, Lauak : la réembauche en contrat précaire de salariés licenciés fait des vagues

Dans le même temps, le taux de chômage dans la région Occitanie s'établit à 9,4% de la population active, soit -0,1% par rapport à son niveau d'avant-crise du quatrième trimestre 2019, d'après des données de l'Insee.

Des disparités entre les branches

Côté secteurs d'activité, tous ne sont pas logés à la même enseigne. Sans surprise, l'industrie régionale perd des postes "pour le cinquième trimestre consécutif", précise l'Urssaf en Occitanie. Les effectifs diminuent de 0,1 % sur les trois premiers mois de l'année 2021 et de 1,4 % sur un an. La faute a un secteur aéronautique qui cherche encore à re-décoller par divers moyens, comme la recherche sur l'avion bas carbone ou la diversification des activités.

Lire aussi 6 mnDe l'aéronautique au luxe : l'incroyable reconversion de ST Luxury à Toulouse

Depuis fin 2019, le secteur a détruit plus de 3.500 emplois industriels. La baisse importante dans les activités de la filière aéronautique est toutefois "compensée" par les bons résultats de l'agro-alimentaire, qui reste le principal employeur de la région.

"Sur un an, l'emploi (aéronautique) recule de 3,9 %, soit 1.800 postes détruits. L'agro-alimentaire créé des postes : +1,4 % sur trois mois et +2,8 % sur un an soit un millier d'emplois gagnés en douze mois", décompte l'Urssaf.

Emploi

L'évolution de l'emploi, par secteur.

Tout le contraire du secteur de la construction, à bloc, certainement boosté par le plan France Relance qui fait la part belle aux travaux publics notamment. "Hors intérimaires, la croissance de l'emploi accélère dans la construction au premier trimestre (+1,6%), avec 2.000 emplois supplémentaires. Le secteur crée de l'emploi dans tous les départements (...) La construction reste ainsi le secteur où l'emploi a le plus progressé par rapport à fin 2019, avec un niveau d'emploi supérieur de +3,9%", complète l'Insee. "Dans le tertiaire hors intérim, les effectifs progressent de 0,9 % au cours des trois derniers mois, après une baisse du même niveau au quatrième trimestre 2020 (...) Sur un an, le secteur tertiaire gagne des postes (+0,6 % soit 6 160 postes créés) mais ceux-ci ne compensent pas totalement les emplois perdus depuis le début de la crise sanitaire", vient conclure l'Urssaf.

5 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.