Jamais l'emploi des cadres en Occitanie n'a été aussi dynamique

 |   |  597  mots
L'Occitanie a créé 5 880 postes nets de cadres au cours de l'année 2019.
L'Occitanie a créé 5 880 postes nets de cadres au cours de l'année 2019. (Crédits : Remi Benoit)
L'Occitanie a enregistré au cours de l'année 2019 l'ouverture de plus de 20 000 postes de cadre. Une statistique qui devrait garder sa bonne tenue en 2020 au regard des prévisions d'embauches de la part des entreprises. Si le secteur des services devrait concentrer la plupart de ces recrutements, tous secteurs confondus, les entreprises chercheront de jeunes cadres. Analyse.

Le marché des cadres se porte bien dans la région Occitanie. C'est en tout cas ce qu'il faut retenir de l'étude de l'Apec sur l'emploi des cadres au cours de l'année 2019. D'après l'organisme, qui a interrogé 755 entreprises employant 16 000 cadres de la région, il y a eu 15 890 recrutements de cadres dans la région sur l'année passée.

marché des cadres en Occitanie

La tendance des recrutements de cadres en Occitanie est à la hausse (Crédits : Apec).

"C'est plutôt un bon chiffre ! Nous n'avons jamais atteint, en volume, ce niveau dans la région et c'est un indicateur très positif. Par rapport à l'année 2018, la tendance des recrutements est à +2% en Occitanie (contre + 6% au niveau national). Néanmoins, la région représente 6% des recrutements de cadres en France en 2019", commente Jean-Sébastien Fiorenzo, délégué régional de l'Apec en Occitanie.

Belle croissance de la promotion interne

Mais dans les faits, les recrutements de cadres ont été bien plus nombreux que cela, si on y ajoute les promotions internes. Ainsi, en Occitanie, l'Apec enregistre 4 480 "passages cadre" en 2019, un chiffre en progression de +19% par rapport à l'année 2018.

"Les entreprises ont privilégié le recrutement de cadres en interne plutôt qu'en externe. Cela peut être lié à la politique RH de l'entreprise ou bien aux difficultés de recrutement qui sont connues sur ce marché de l'emploi", ajoute Jean-Sébastien Fiorenzo.

Bilan, l'Occitanie a ouvert 20 370 postes de cadres en 2019, contre 14 490 sorties liées à des départs à la retraite, licenciements ou démissions. Ainsi, 5 880 postes nets ont vu le jour dans la région l'an passé. "Au début des années 2010, nous étions sur des soldes de création de postes négatifs", tient à souligner le représentant pour démontrer la vitalité du secteur en Occitanie.

En Occitanie, 6 cadres sur 10 travaillent dans les "services"

Conséquence de cette conjoncture, la région dénombre aujourd'hui 274 750 cadres, contre 268 870 un an auparavant. Une telle progression fait que l'Occitanie représente actuellement 7% des cadres qui sont employés en France (3 683 300). Des cadres occitans qui privilégient plutôt les petites et moyennes entreprises. Ils sont ainsi 46% à travailler dans des structures de 49 salariés ou moins, contre 41% au niveau national.

marché des cadres en Occitanie

Moins d'un tiers des cadres d'Occitanie travaillent dans les grands groupes (Crédits : Apec).

Par ailleurs, ils sont 60 % à travailler dans les services en Occitanie, 22% dans l'industrie (soit + 4 points qu'au niveau national) et 13% dans le commerce. Un podium de la répartition qui n'est pas prêt de changer au regard des perspectives de recrutement des cadres en 2020.

Les recruteurs cherchent de jeunes cadres

Selon l'Apec, 71% des recrutements de cadres en Occitanie, sur les 16 940 prévus en 2020 selon les entreprises interrogées, devraient se concentrer dans le domaine des services (un niveau similaire à celui prévu en France, à 74%). Rien d'étonnant au regard du fait que l'informatique devrait concentrer près d'un recrutement sur quatre des cadres dans la région, en 2020, sans oublier les études et la R&D qui devraient absorber 18% des recrutements (voir le graphique ci-dessous).

marché des cadres en Occitanie

Le domaine des services domine les prévisions de recrutements des cadres en Occitanie pour l'année 2020 (Crédits : Apec).

Néanmoins, tous secteurs confondus, les entreprises régionales vont tenter de recruter des jeunes cadres. Selon l'étude de l'Apec, pas moins de 49% des cadres recrutés en 2020 auront moins de 5 ans d'expérience, en raison de leur salaire moins important que celui d'un cadre confirmé. À titre de comparaison, les recrutements en 2020 concerneront seulement 11% des cadres avec plus de 15 ans d'expérience.

Lire aussi : Ralentissement économique pour l'Occitanie en 2020 ?

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :