L’emploi a augmenté de 0,8 % par an en Midi-Pyrénées entre 2006 et 2011, selon l'Insee

 |   |  438  mots
Les effectifs de la santé et de l'action sociale ont ainsi été multipliés par 2,5 en 30 ans dans la région
Les effectifs de la santé et de l'action sociale ont ainsi été multipliés par 2,5 en 30 ans dans la région
L’Insee (Institut national de la statistique et des études économiques) a publié le 31 mars 2015 une analyse qui compare l’emploi en Midi-Pyrénées entre 2006 et 2011 et son évolution sur 30 ans depuis 1982. D’après cette étude, l’emploi progresse deux fois plus rapidement entre 2006 et 2011 en Midi-Pyrénées par rapport à la moyenne national. En 2011, la région comptait 1,2 million d’emplois.

Une étude de l'Insee publiée le 31 mars 2015 analyse l'évolution de l'emploi à court terme entre 2006 et 2011 et la met en perspective au regard de l'évolution sur le long terme entre 1982 et 2011. Cette analyse dégage plusieurs éléments : les effets de la crise de 2008 et les mutations de l'emploi sur 30 ans à l'échelle de la région Midi-Pyrénées. D'après l'Insee, entre 2006 et 2011, l'emploi progresse deux fois plus rapidement en Midi-Pyrénées qu'en France métropolitaine. Le nombre d'emploi augmente de 0,8 % par an en Midi-Pyrénées et la région totalisait près de 1,2 million d'emplois début 2011.

La part d'emplois productifs a baissé depuis 30 ans

Autre enseignement de cette étude, l'économie de la région Midi-Pyrénées s'est transformée en 30 ans. En 1982, la part de la sphère productive (industrie, commerce de gros, services aux entreprises, agriculture) représentait 43 %, contre 35 % seulement en en 2011. Mais, entre 2006 et 2011, les emplois productifs - c'est-à-dire les activités tournées vers les entreprises et potentiellement exportatrices de biens et de services - "ont progressé de 0,3 % par an en Midi-Pyrénées, alors qu'ils ont baissé de 0,4 % dans l'Hexagone".

L'effet de la crise de 2008 dans la sphère productive "n'a eu que peu d'effet en Midi-Pyrénées", selon l'Insee. En effet, la croissance s'est maintenu à 0,3 % par an.

La sphère de l'emploi présentiel gagne du terrain

Par ailleurs, la part d'emploi présentiel (commerce de détail, santé et action sociale, éducation, services aux particuliers, administration publique, construction) a progressé de 8 points en 30 ans et représentait 65 % des emplois en 2011, contre 57 % en 1982. Sur la période 2006 et 2011, les emplois présentiels - les activités tournées vers les besoin des personnes présentes dans la zone - "ont augmenté de 1 % par an dans la région contre 0,8 % en métropole".

Cette croissance est tirée par trois corps de métiers :

  • les métiers de la santé
  • les métiers de l'action sociale
  • les services de proximité (hôtellerie-restauration, garde d'enfants et services aux personnes âgées).

"Les effectifs de la santé et de l'action sociale ont ainsi été multipliés par 2,5 en 30 ans dans la région. Ceux des métiers des services de proximité ont doublé quand ceux de l'administration publique ont été multiplié par 1,7", selon l'étude de l'Insee. Cependant, les emplois dans la distribution (ventes aux particuliers) et l'éducation-formation diminuent sur la période 2006-2011.

Lors de la crise économique de 2008, la sphère présentielle a enregistré un ralentissement de la croissance en Midi-Pyrénées, cependant moins prononcé qu'à l'échelle nationale.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :