La coopérative Enercoop lance ses propres centrales

 |   |  487  mots
Enercoop prévoit d'avoir une dizaine de centrales solaires en 2020, ce qui lui permettra de produire 3 gigawatts heure chaque année. C'est l'équivalent de la consommation d'un millier de foyers.
Enercoop prévoit d'avoir une dizaine de centrales solaires en 2020, ce qui lui permettra de produire 3 gigawatts heure chaque année. C'est l'équivalent de la consommation d'un millier de foyers. (Crédits : ERDF)
Depuis sa création en 2015, l’antenne régionale d’Enercoop propose une énergie 100% renouvelable grâce à sa relation directe avec le producteur. Désormais la coopérative crée elle-même des parcs solaires.

En l'espace de trois ans, 5 600 clients ont adhéré à l'offre de ce fournisseur d'énergie un peu particulier. "Nous espérons passer le cap des 6 000 d'ici fin 2018", lance Loïc Blanc, chargé de gestion pour l'antenne Midi-Pyrénées d'Enercoop. Créé en 2004 à Paris, ce fournisseur d'énergie fonctionne en réseau. Ainsi, lors de la création de l'antenne midi-pyrénéenne en 2015, celle-ci était déjà la dixième antenne régionale de cette société coopérative d'intérêt collectif (Scic).

"Notre activité première est de commercialiser l'offre d'une électricité 100% renouvelable en France. Nous avons été les premiers à le faire, avec la particularité d'être en contrat direct auprès de nos sources d'approvisionnement. C'est le seul moyen de garantir la traçabilité de l'énergie en France aujourd'hui", explique le représentant régional du fournisseur d'électricité qui compte également 2 100 sociétaires sur l'ancienne région Midi-Pyrénées.

Avec ce fonctionnement, Enercoop est le seul intermédiaire entre le producteur et le consommateur. "À travers sa facture d'électricité, le consommateur va rémunérer directement le producteur et non pas des actionnaires. Avec cette démarche, le but est de créer un écosystème équilibré autour d'une énergie 100 % renouvelable et solidaire, avec des sources de production uniquement locales voire régionales. L'intérêt pour nous est également de créer d'autres sources de production sur le territoire grâce in fine à sa facture d'électricité".

Dix centrales solaires

Ainsi, l'antenne Midi-Pyrénées de la coopérative s'est lancée ces derniers mois dans une démarche d'élaboration de plusieurs centrales solaires dans la région.

"En mai dernier, nous avons lancé un plan de construction de 10 centrales solaires posées au sol, dont la première a été inaugurée à Auterive (Gers, ndlr) en mai 2018. La prochaine, qui est en train d'être construite à Cintegabelle (Haute-Garonne, ndlr) sera en service au premier trimestre 2019. Une troisième se situera à Camarès (Aveyron, ndlr) pour laquelle les travaux débuteront fin 2019. L'objectif est d'avoir les 10 en service d'ici 2020", détaille Loïc Blanc.

Pour cette dizaine de projets, Enercoop tient à privilégier des centrales solaires de petite taille, qui s'étendent sur 0,5 à 20 hectares, avec un maximum de 800 panneaux solaires par parc.

"Ce sont des parcs à taille villageoise et non des grands projets comme celui qui va se faire sur la friche industrielle d'AZF à Toulouse. Les parcs vont produire 300 mégawatt heure par an chacun, l'équivalent de la consommation annuelle d'électricité de 250 personnes. Avec cette taille réduite, ces projets se montent en moins d'un an et ont un impact sur l'environnement minime".

Une fois les 10 centrales lancées, la production totale s'élèvera à 3 gigawatts heure chaque année, ce que consomme environ 1 000 foyers. "C'est une première étape pour nous. Si plus tard nous pouvons en construire d'autres, nous le ferons", assure Loïc Blanc.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :