Manuel Valls et le Premier ministre chinois à Toulouse : le programme complet

 |   |  365  mots
Li Keqiang, le Premier ministre chinois, fera une allocution aux alentours de midi  jeudi 2 juillet, à Toulouse
Li Keqiang, le Premier ministre chinois, fera une allocution aux alentours de midi jeudi 2 juillet, à Toulouse (Crédits : Reuters)
Manuel Valls et son homologue chinois seront à Toulouse ce jeudi 2 juillet. Une visite importante, qui passera par la chaîne d'assemblage de l'A350 d'Airbus. Programme.

Li Keqiang, ne visite en France du 30 juin au 2 juillet, ne goûtera pas aux soirées toulousaines. En visite en France, le Premier ministre chinois fera un aller-retour express à Toulouse jeudi 2 juillet, accompagné du Premier ministre français Manuel Valls, du ministre de l'Économie Emmanuel Macron, et du ministre du Commerce chinois Gao Hucheng.

Atterrissage à l'aéroport, détenu en partie par des Chinois

Les quatre hommes décolleront de Paris jeudi matin pour atterrir à Toulouse-Blagnac à midi. À noter que c'est la première visite d'un officiel chinois depuis que la société de gestion de l'aéroport de Toulouse est détenue à 49,9 % par les Chinois de Casil Europe. L'accueil toulousain pourrait être mitigé, tant cette semi-privatisation de l'aéroport par des entreprises chinoises a été mal vécue par certains. La veille, mercredi 1er juillet, le collectif contre la privatisation organise d'ailleurs une conférence de presse parodique sur le thème "Où est Mike Poon?". Pour rappel, ce businessman chinois, président de Casil Europe, est introuvable depuis un mois et son nom serait mêlé à une affaire de corruption.

Visite d'Airbus

Dès leur arrivée, Manuel Valls, Li Keqiang, Emmanuel Macron et Gao Hucheng se rendront directement à l'hôtel de Région pour clôturer le forum économique franco-chinois, qui se sera déroulé toute la matinée. Chacun d'entre eux fera une allocution, Li Keqiang prenant la parole en dernier.

Le déjeuner (fermé à la presse) se déroulera sous les ors de la préfecture de Midi-Pyrénées, place Saint-Étienne à Toulouse.

Objectif de l'après-midi : Airbus. Fabrice Brégier, CEO d'Airbus, accueillera lui-même la délégation, accompagné de Guillaume Faury, PDG d'Airbus Helicopters. Ils présenteront au Premier ministre chinois l'hélicoptère H175, l'A320 ICBC opéré par Tibet Airlines, et l'A330.

Le Premier ministre chinois visitera enfin la chaîne d'assemblage final de l'A350. Pour rappel, lors de sa visite en Chine il y a six mois, Manuel Valls avait quant à lui visité la chaîne d'assemblage Airbus située à Tianjin.

Avant de reprendre l'avion pour Paris, Li Keqiang et Manuel Valls procèderont à des signatures d'accords, pour le moment tenus secrets.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 02/07/2015 à 19:21 :
les droit de l homme le chorizo vallsfranco il le met ou je pense pauvre papa valls lui qui a fuit les franquiste honte hijo manuel ne l oublie pas .

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :